se dire au féminin

Bonsoir,

Une dame doit-elle dire « je me suis dit que… » ou « je me suis dite que… » ?

Merci

Kolargol Amateur éclairé Demandé le 2 décembre 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

« Je me suis dit « , est la forme correcte quel que soit le sexe du locuteur.

Pourquoi  ?
– Vous employez le verbe « se dire » (dire à la forme pronominale)
– l’emploi est de sens réfléchi : j’ai dit à moi-même
– le pronom « me » placé avant le participe passé n’est pas un COD mais un COI
==> pas d’accord

En revanche, « je me suis lavée » : c’est aussi un emploi pronominal de sens réfléchi, ==>accord si « je » est une fille, car le pronom « me » est COD.

Vous pouvez vous entraîner avec « je me suis permis » et « je me suis autorisée »….

joelle Grand maître Répondu le 3 décembre 2015

On peut multiplier les exemples.
Le participe passé accompagné d’un attribut d’objet direct s’accorde ordinairement avec cet objet si celui-ci précède le participe : il l’a rendue heureuse.
Dans cet exemple, l’ est complément d’objet direct, heureuse est attribut de l’ ; le participe passé s’accorde avec l’.
On écrira : je me suis faite belle (et non je me suis « fait » belle).

Je me suis mise sur mon trente-et-un et je me suis autorisée suivent la règle, bien connue, selon laquelle le participe passé s’accorde avec le complément d’objet direct si celui-ci précède le verbe.

L’analyse est tout autre pour elle s’est « permis » ; le complément d’objet direct n’est pas me mais quelque chose (je me suis permis quoi ? quelque chose), en effet, on permet quelque chose mais on permet à quelqu’un. Le complément d’objet direct suit le participe passé, donc ce dernier est invariable, on dira donc : je me suis permis…, elles se sont permis…, par ailleurs, me est complément d’objet indirect.

Il en est de même ici. Je me suis dit quelque chose quelque chose est complément d’objet direct et me est complément d’objet indirect (j’ai dit à moi).
On écrit donc : elle s’est dit…

jean bordes Grand maître Répondu le 3 décembre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.