sauveur/sauveteur

Répondu

Bonjour,

Je ne saisis pas vraiment la différence entre un sauveur et un sauveteur.  Peut-on parfois employer les deux termes indifféremment ? Lorsqu’on tire quelqu’un d’une situation critique (mais pas sous la forme d’un sauvetage organisé), parle-t-on d’un sauveur ou d’un sauveteur ?

Merci,

BBFolk Grand maître Demandé le 13 décembre 2020 dans Question de langue
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour BBFolk,

1.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Un sauveur, c’est qqn qui fait  « échapper (qqn, un groupe…) à un grave danger (mortruine, perte de bien matériel ou moral, etc.).
© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française

Un sauveteur, c’est qqn  qui prend part ou effectue un sauvetage, cad à une action de sauver d’un sinistre (incendie, inondation, éboulement, etc.), des hommes ou du matériel.

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française

Un sauveur peut sauver qqn de la ruine, ou la patrie d’une invasion ennemie. par ex.  ou, généralement, de toutes sortes de maux (certaines maladies, par ex. : Ce médecin a été mon sauveur).  Le sauveteur ne fait pas cela ; il se limite  à sauver qqn ou qqch.  en intervenant sur un plan technique ou pratique.

2. on peut employer parfois, en effet, les deux mots à peu près indifféremment.  Par ex., une femme qui vient d’être sauvée d’un incendie  peut dire : C’est mon sauveteur mais aussi  C’est mon sauveur. 

             3. Tirer qqn d’une situation critique, c’est le tirer d’une situation très dangereuse, très difficile, d’après des dictionnaires.  Alors sauveur  ou sauveteur ? Cela dépend donc de la situation et de ce que fait l’intervenant dans le cadre de celle-ci (cf. 1).  
Prince Grand maître Répondu le 13 décembre 2020

Merci beaucoup !

le 13 décembre 2020.

Bonjour,
Je suis toute nouvelle sur votre forum et je n’en connais pas encore les usages, aussi pardonnez si je suis trop prompt, mais votre sujet m’interpelle.

Ma première pensée a été de considérer dans quel contexte on utilise ces mots.
Sauveteur : on utilise ce mot lorsqu’il s’agit de porter secours aux personnes.
J’ai regardé l’étymologie et les synonymes. Les deux mots sont issus de « salvus » : en bonne santé. L’influence du français y a ajouté une autre dimension « état qui est hors de danger ».  Secouriste, secoureur.
J’aime bien aussi me référer aux antonymes pour mieux saisir le champ d’utilisation d’un mot : assassin, meurtrier, naufrageur, pirate.
Sauveur : on utilise beaucoup ce mot au sujet de Jésus.
En utilisant la même méthode (étymologie, synonymes, antonymes), « salvator » issus de « salvus » : en bonne santé. Bienfaiteur, affranchisseur, défenseur.  Antonymes : bourreau oppresseur.

Mon dictionnaire favori est l’application « Antidote »

2nise Membre actif Répondu le 13 décembre 2020

Merci beaucoup !
« Sauveteur » me semble donc préférable ici.

le 13 décembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.