S’approvisionner et se fournir / soucier quelqu’un

Répondu

Bonjour,
J’ai quelques points à soumettre.

A. Les verbes “fournir” et “approvisionner” offrent deux constructions. Fournir qqch à qqlq ou fournir qqlq de qqch idem pour approvisionner.
De ce fait ces constructions sont-elles correctes ?
– Ils se sont fourni plein de provisions
(Ils ont fourni quoi : plein de provisions à eux-mêmes)
– Ils se sont fournis de provisions
(Ils ont fourni quoi ? eux-mêmes de provisions)
– Elle s’est fournie d’un logement
– Elles se sont fourni un logement
– Les repas qu’elle s’est approvisionnés
(elle a approvisionné des repas à elles-mêmes)
– Les repas dont ellle s’est approvisionnée
(Elle a approvisionné elle-même de repas)

B. Les participes de ces phrases sont-ils accordés ? Je doute par la construction. Dans la seconde, il parait que la tournure “soucier quelqu’un” est archaïque.
– Il raconte les souffrances de ces femmes que leur incarcération a rendues folles
– Les femmes qu’a souciées ce personnage n’en resteront pas là

C. En principe on écrit “des malades mentaux” en faisant de “malade” un substantif. Est-il correct de faire de “malades mentaux” un adjectif ?
Par exemple :
– Ils sont malades mentaux
(à la place de : ils sont malades mentalement)

Merci pour vos réponses.

Tony Grand maître Demandé le 6 décembre 2018 dans Accords
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Tony,

A. La construction se fournir de ou s’approvisionner de me laisse sceptique. Peut-être a-t-elle été utilisée à une époque, mais aujourd’hui on dit plutôt qu’on se fournit ou qu’on s’approvisionne en quelque chose (je me fournis en vin chez mon caviste, il s’est approvisionné en essence au supermarché). Du coup aucun de vos exemples ne me semble très approprié…

B. Idem, aujourd’hui du moins, on ne soucie pas quelqu’un (on lui cause du souci), d’ailleurs les dictionnaires usuels ne donnent que la forme pronominale du verbe se soucier. L’accord du participe dans la première phrase est correct.

C. Non, il est malade mental ne me paraît pas non plus correct (pas plus que il est malade mentalement). On dira c’est un malade mental ou ce sont des malades mentaux.

ChristianF Grand maître Répondu le 6 décembre 2018

Bonsoir Christian,
Merci pour ces précisions.
Quant au point A, je prends note de votre réponse. Toutefois, selon Prince, les tournures que j’ai citees sont correctes mais relèvent d’un langage soutenu. Mais elles sont peu courantes en effet.
Quant au point B, je demandais si la tournure « soucier quelqu’un » était correcte car le « CRNTL » la cite encore mais il précise bien qu’elle est vieillie.

le 6 décembre 2018.
Ajouter un commentaire

Bonjour Tony.

A.  Fournir qqn de qqch. et se fournir de qqch. ne sont pas fautifs.  Mais, bien entendu, ils appartiennent à la langue soutenue et sont moins courants que fournir qqn en qqch. et fournir qqch. à qqn.

Pour confirmation : l’excellent Dictionnaires des difficultés du français  (art.  Fournir, rubrique « Construction ») de Jean-Paul Colin (agrégé, docteur ès lettres, prix Vaugelas), « Les usuels du Robert », p.  398-309.

Dès lors,  par ex., Ils se sont fournis de provisions est correct (mais pas courant et soutenu).

S’approvisionner de qqch. est également correct :

« s’approvisionner v. pron.

  Se munir de provisionsS’approvisionner de bois pour l’hiver.—  AbsoltS’approvisionner chez l’épicier du quartier. Fournir(se).

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Prince Grand maître Répondu le 6 décembre 2018

Bonsoir Prince,
Merci pour ces précisions très intéressantes !
De ce fait, pour conclure, on peut imaginer ces tournures :
– Ils se sont fournis de provisions
(se fournir de quelque chose)
– Ils se sont fourni des provisions
(fournir quelque chose à quelqu’un)
De même pour s’approvisionner:
– Elle s’est approvisionnée de pain
(s’approvisionner de quelque chose)
– Elle s’est approvisionné du pain (de la marchandise)
(approvisionner quelqu’un de quelque chose)
Sauf que se fournir de quelque chose et s’approvisionner de quelque chose sont plus soutenus.
Est-ce bien cela ?

le 6 décembre 2018.
Ajouter un commentaire

Tony, votre question  étant une question de fond, et non pas un simple commentaire, j’y réponds ici.

Vous avez tout compris. Tenez ! pour l’ensemble de vos interventions (y compris vos questions pertinentes, surtout celles du A), je vous gratifie d’un + 1.

Bonne soirée.

Prince Grand maître Répondu le 6 décembre 2018

Merci beaucoup Prince ! Bonne soirée 🙂

le 6 décembre 2018.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.