sans fausse note ou sans fausses notes

Répondu

1) Une œuvre sans fausse note
2) Une œuvre sans fausses notes

J’ai utilisé l’extrait 1) dans une micro-critique du film Il était une fois dans l’Ouest, mais je me demande si ce n’est pas le 2) qui convient ?
Si c’est bien le cas, faute de caractères limités, je devais écrire : Un film sans fausses notes.

Juliano Grand maître Demandé le 28 janvier 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonsoir Juliano.

Tu as de la chance : l’Académie française t’apporte sur un plateau la réponse à ta  question (c’est moi qui ai souligné) :

« Sans chapeau, sans chaussures
Sans peut, selon le sens, être suivi du singulier ou du pluriel. On écrira toujours au singulier les noms dits abstraits Être sans pitié. Cela se comprend sans peine. Un orateur est sans passion quand il n’est pas animé par la passion. Cet homme est sans passions s’il ignore les passions. On opposera un couteau sans manche, qui devrait en avoir un, mais un seul, à un gilet sans manches, qui en aurait deux, s’il en avait. Il est sorti sans chapeau ni chaussures. »

« Dans de nombreux cas, cependant, la nuance de sens est si mince que l’on trouvera aussi bien le singulier que le pluriel : C’est un acteur sans défaut ou sans défauts (Littré). De même : Cet homme est mort sans enfant, sans héritier, ou sans enfants, sans héritiers. »

« Pourtant, dès lors que ce dont on parle peut suggérer l’idée de pluralité, c’est le pluriel qui est le plus fréquent. On écrira : un devoir sans fautes, en jugeant qu’un tel devoir aurait d’ordinaire comporté plusieurs fautes (qu’une faute ne vient jamais seule), plutôt qu’un devoir sans faute, sauf si l’on veut insister sur le caractère exceptionnel de la chose, comme on dirait : sans aucune faute, sans la moindre faute. »

Conclusion : A priori, on pourrait écrire une oeuvre sans fausse notes ou une oeuvre sans fausse note, en ayant toutefois une préférence pour sans fausses notes.
Cependant, pour ma part, j’insisterais sur le caractère exceptionnel du fait que ce western spaghetti est exempt de toute fausse note (ce n’est pas si courant qu’un film le soit). Et j’écrirais donc : Une oeuvre sans fausse note. 

Prince Grand maître Répondu le 29 janvier 2019

Je vote pour ton choix!
Et de même pour:
Film sans fausse note!

Tarik Érudit Répondu le 28 janvier 2019

Merci, j’espère d’autres avis pour confirmer.

le 28 janvier 2019.

Bonsoir, Prince.

J’avais justement lu une partie sur le site du projet Voltaire : https://www.projet-voltaire.fr/regle-orthographe/sans_suivi_nom_singulier_pluriel/

Pourriez-vous me donner le lien vers cette explication de l’Académie française ? J’aimerais l’ajouter à mes favoris 😉
Effectivement, sans le savoir au préalable, je souligne ainsi le caractère exceptionnel de l’œuvre.

Si c’était à refaire, je republierais « sans fausse note ». Je suis en effet conquis de savoir que cela souligne un caractère exceptionnel, qui n’est pas de trop pour un film que je classe 3e de mes films préférés. Cela m’enlève une épine du pied de savoir que je ne dois pas à refaire ma critique.

Merci et bonne nuit.

Juliano Grand maître Répondu le 29 janvier 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.