Sacré accord du participe passé !

Répondu

J’ai toujours un souci avec ce genre d’accord :
Les interrogations que cette démarche  a suscité (es) ?

dominhic Débutant Demandé le 28 juin 2017 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

le sujet est « cette démarche » ; le verbe « a suscité » et le COD placé avant « les interrogations ».
Si le COD est placé avant, alors le participe passé doit s’accorder avec ce dernier.
donc== a suscitées.

joelle Grand maître Répondu le 28 juin 2017

« que » est pronom relatif ayant pour antécédent « les interrogations ».

cette démarche a suscité quoi ? que mis pour les interrogations.
« que » (équivalent à « les interrogations ») est COD, placé avant le verbe.
On accorde alors avec le COD que mis pour les interrogations.

« Les interrogations que cette démarche a suscitées ».

jean bordes Grand maître Répondu le 28 juin 2017

Merci pour cette mise au point. Si je peux me permettre de solliciter encore un peu plus votre magnifique maîtrise, il y a toujours une question qui me taraude : il existe (au moins dans mon inconscient…) des exceptions à cette règle de l’accord automatique avec le cod quand il est placé avant le verbe. Existe-t-il un recensement de ces exceptions, ou des ‘règles d’exception’ existent-t-elles ? Merci d’avance pour vos lumières et bravo pour ce superbe forum que je découvre aujourd’hui avec grand bonheur :o))

dominhic Débutant Répondu le 28 juin 2017

Bonjour dominic,

Une petite précision, cette règle n’est valable, bien entendu, que si le participe passé est employé avec l’auxiliaire avoir.

Quant aux « exceptions », je dirais plutôt, variations ou subtilités. J’en recense ici quelques-unes pour vous, sans prétendre être exhaustive.
Attention à l’accord du participe passé dans les cas suivants :
-s’il est précédé de « en » ;
-s’il est suivi d’un infinitif ;
-s’il s’agit d’un verbe accidentellement pronominal ;
-s’il s’agit d’un verbe comportant une idée de prix, de poids, de mesure…

Et, bien sûr, méfiez-vous aussi des verbes intransitifs et impersonnels.

Evinrude Grand maître Répondu le 29 juin 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.