s’accorde au féminin selon si le « h » est aspiré ou non

Répondu

Bonjour,
Dans le programme d’entraînement Voltaire, je ne saisis pas la subtilité du « h » aspiré qui détermine s’il y a accord ou non au féminin. Exemple : toute hideuse, tout heureuse, toute haletante, tout habillée, toute houleuse, tout hébétée, toute hérissée, tout humiliée.  Peut-être qu’une explication différente me permettrait de voir où est la subtilité. Merci pour votre éclairage.

mc225 Débutant Demandé le 3 septembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

La présence d’un « H » aspiré est assimilable à une consonne.
On dit une [ ynəaʃ ] (une hache) comme on dit [ ynətabl ] (une table)
Mais [ ynabityd ] (une habitude)

Du coup, il se passe la même chose avec « tout » qui est un rare adverbe à pouvoir varier.
Elle est tout aimable [tutemabl]
et
Elle est toute houleuse [tutəuløz] comme on dit elle est toute triste [tutətʁist]

J’espère avoir été claire.

Tara Grand maître Répondu le 3 septembre 2021

L’usage ou plutôt une règle quelque peu artificielle veut veut que tout s’accorde (en genre et en nombre) devant un mot commençant par un h aspiré (ou un mot féminin).
Ex. : elles étaient toutes hideuses et tout habillées.
C’est la règle, il convient de l’apprendre et de voir, par ex.  dans le Petit Larouse   si l’adjectif commence par un h aspiré (il est précédé d’un astérisque).

Prince Grand maître Répondu le 3 septembre 2021

Merci beaucoup Tara et Prince pour vos réponses. Ca y est j’ai enfin compris grâce aux exemples décrits à l’aide de la phonétique.

mc225 Débutant Répondu le 4 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.