résiduel / résiduaire

Y a-t-il une différence de sens entre résiduaire et résiduel ?
Je lis parfois les compétences résiduelles de l’Etat et parfois les compétences résiduaires.
Merci déjà

Hercule Érudit Demandé le 1 avril 2015 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Le Centre National des Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) précise pour les deux un adjectif qui constitue un reste, un résidu.

Toutefois, il semblerait que résiduelle soit la forme la plus favorable pour les compétences résiduelles de l’Etat.
De même, dans les phrases économiques (phrase jointe), mais aussi dans les phrases où il est fait mention de physique, médecine, et de géologie.

B. − Spécialement

1. ÉCON. Chômage résiduel. Chômage ,qui subsiste, serait-ce très faiblement, dans les périodes de plein emploi«  (GiraudPamart Nouv. 1974).
Yves Maître Répondu le 1 avril 2015

Résiduel est nettement plus répandu et couvre tous les usages au quotidien.
Résiduaire ne semble plus subsister que dans quelques expressions à caractère spécialisé, telles que eaux résiduaires dans l’industrie. On en trouve aussi trace dans la constitution belge (article 35) avec un sens juridique très précis.

Chambaron Grand maître Répondu le 1 avril 2015

Par conséquent, l’emploi de résiduaire dans la phrase lue par Hercule serait fausse dans l’emploi, nous pouvons penser journalistique.

le 1 avril 2015.

Il faut examiner le contexte de ces « compétences de l’État » : cette acception n’existe en Belgique que parce qu’il s’agit d’un État fédéral. Résiduaire  articule dans ce cas la hiérarchie entre le niveau fédéral et les provinces. En France, cela ne correspond à rien…

le 1 avril 2015.

Aucune trace de « résiduaire » dans  l’article 35 de la Constitution belge (http://www.senate.be/doc/const_fr.html), ni dans aucun autre article de celle-ci. Il y est en revanche question de « compétences législatives résiduelles » dans l’article 195.

le 1 avril 2015.

Il s’agit sans doute plutôt de l’interprétation qu’en font les publicistes et constitutionnalistes.
Je m’appuyais simplement sur l’article http://fr.wikipedia.org/wiki/Article_35_de_la_Constitution_belge que vous pouvez décortiquer à votre aise…

le 2 avril 2015.

Cela confirme que, dans la matière évoquée des compétences (pas seulement de l’État, mais aussi, par exemple, des juridictions, lesquelles n’existent pas seulement en Belgique), l’usage de résiduaire est aussi répandu que celui de résiduel.
J’avais trouvé, mais je ne sais plus où, un article expliquant que ces deux mots ne sont pas homonymes, en ce sens que résiduaire vise un résidu, tandis que résiduel vise un reste. Mais, dès lors qu’un résidu est un reste, j’ai l’impression qu’on tourne en rond. Peut-être faut-il considérer que résiduaire s’applique seulement à un reste matériel et résiduel aux choses immatérielles.

le 2 avril 2015.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.