Répéter « POUR »

Répondu

Est-ce que je dois répéter « POUR » quand j’écris : « en particulier les enfants (à la fin de la phrase ) » ?

Outre la vitesse de certains automobilistes, la visibilité des piétons est extrêmement réduite. En effet, le stationnement des voitures le long du trottoir (parfois sur le trottoir), les poubelles ainsi que certains buissons constituent un danger permanent pour les piétons qui traversent la rue, en particulier (POUR ?) les enfants.

Madinah Amateur éclairé Demandé le 17 juillet 2015 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

En ce cas, il n’est pas obligatoire de répéter « pour ».  C’est à vous de voir si c’est assez clair.
Dans votre exemple, il est évident que les enfants sont une catégorie de piétons.
Voici une autre possibilité de rédaction :
… » pour les piétons, enfants notamment, qui traversent la rue. »

joelle Grand maître Répondu le 17 juillet 2015

je mets « enfants notamment » sans l’article LES ?

Madinah Amateur éclairé Répondu le 17 juillet 2015

Les deux sont possibles : « les » alourdit un peu.

le 17 juillet 2015.

Outre la vitesse de certains automobilistes qui représente une menace ou de l’insécurité, la visibilité des piétons est extrêmement réduite.

le 17 juillet 2015.

Ce n’est pas ta question, mais la première phrase est mal construite.

Nanou0 Maître Répondu le 17 juillet 2015

Vous avez raison.  J’ai proposé une réécriture.

le 17 juillet 2015.

« Les prépositions autres que  à, de, en peuvent ou non se répéter.
Elles ne se répètent pas, en particulier, quand les termes régis sont étroitement associés. Elles se répètent notamment quand on veut donner à chacun des termes un relief particulier ou quand ils s’opposent.
[…] Pour favoriser une langue et améliorer sa position dans le monde (Cl. Hagège).
[…] Un enfant sans couleur, sans regard et sans voix (Hugo). » (Le Bon usage, § 1043).

Votre exemple correspond tout à fait au premier cas (les enfants sont des piétons), vous pouvez donc écrire : « Outre la vitesse […]. Le stationnement des voitures, […], les poubelles, […] constituent un danger permanent pour les piétons qui traversent la rue, en particulier les enfants. »

Remplacez « en particulier » par « et », vous n’aurez alors plus de doute : «  […] les poubelles, […] constituent un danger permanent pour les piétons […] [et] les enfants. »

jean bordes Grand maître Répondu le 18 juillet 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.