Rendu ou rendue?

Bonjour à tous,

L’autre jour,  dans un article de journal, il y avait ce morceau de phrase: “il est apparu que l’intégralité du système informatique (…) avait été corrompue et rendu en partie inutilisable.”

Ma question est la suivante? Pourquoi « rendu » n’est pas accordé, à l’instar de « corrompue »? Est-ce une règle ou tout simplement une faute de la part du journaliste, à votre avis?

Bonne fin de journée

Marine

Marine Débutant Demandé le 17 décembre 2014 dans Accords
Ajouter un commentaire
6 réponse(s)
 

C’est le « système informatique » qui a été corrompu, il s’agit d’un masculin donc pas de « e »… à mon avis il s’agit bien d’une erreur du journaliste. Après ça peut dépendre aussi de la partie entre parenthèse, si en fait le sujet n’est pas « le système » mais un autre terme féminin compris dans l’ellipse dans ce cas là l’erreur porte sur « rendu ».
En espérant avoir aidé !
Bonne journée.

Félix Amateur éclairé Répondu le 17 décembre 2014
Ajouter un commentaire

Il semble que l’auteur de l’article n’ait pas su opter pour l’un ou l’autre. Soit il prenait le parti d’accorder les deux (corrompue et rendue) avec « intégralité » soit avec « système ».
En réalité, son erreur vient sans doute du fait que sa phrase est mal formulée. Il aurait dû écrire, par exemple :
« Il est apparu que le système informatique avait été intégralement corrompu et rendu en partie inutilisable. (ou « dans son intégralité ») ».

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 17 décembre 2014
Ajouter un commentaire

Félix: Je voyais plutôt la faute sur « rendu » et non sur « corrompue ». Les deux ont l’air d’être en lien avec « l’intégralité du système… » (qui est le seul sujet de la phrase d’ailleurs, ce que j’ai caché derrière les parenthèses n’a aucun rapport avec les accords de « rendu » et « corrompue »).

Comme « intégralité » est féminin, « rendu » devrait prendre un « e » exactement comme « corrompue ».  À moins qu’une exception existe.

Marine Débutant Répondu le 17 décembre 2014

Effectivement, je suis d’accord avec Cathy Lévy le sujet est l’intégralité OU le système mais la l’auteur à mélangé les deux. Donc oui il y a bien erreur.

le 17 décembre 2014.
Ajouter un commentaire

Le système aurait pu ne pas être corrompu dans son intégralité. C’est donc, à mon sens, l’intégralité qui « avait été corrompue ».
En revanche, il pourrait y avoir une ambiguïté pour « rendu ». Mais, à l’analyse, il n’y en a aucune, car « l’intégralité […] a été […] » en partie » inutilisable. » n’est pas cohérent. Les deux termes « intégralité » et « en partie » s’opposent. C’est donc le système qui est « rendu » inutilisable (en partie). Auquel cas la phrase du journaliste est mal construite.
Il aurait pu écrire, par exemple : « Il est apparu que l’intégralité du système informatique […] avait été corrompue et celui-là (ou « ce dernier ») rendu inutilisable. », cela pour conserver « corrompue » et « rendu ».
Mais la tournure adoptée par CATHY LEVY me paraît moins lourde et donc préférable.

jean bordes Grand maître Répondu le 17 décembre 2014
Ajouter un commentaire

Il n’y a que le système qui puisse être rendu inutilisable car c’est a contrario le système qui sera utilisé. Il y a une certaine logique… »Corrompue  » a été accordé avec intégralité, c’est logique aussi car on a mis l’accent sur la proportion. Il reste que la cohérence n’y est pas.

joelle Grand maître Répondu le 17 décembre 2014
Ajouter un commentaire

Cette phrase nous choque parce qu’elle est mal construite.  Et pourquoi ? Confusion sur le sujet des verbes (à mon avis)
Qu’est-ce qui est corrompu ? Le système informatique . Comment? Dans son intégralité.  (il aurait pu l’être partiellement seulement.) Qu’est-ce qui est rendu inutilisable ? Le système informatique. (en partie seulement)
Donc, à mon sens…  l' »intégralité » n’ a aucune raison d’être pris comme sujet des verbes corrompre et rendre. Seul le système informatique est sujet.
Unique solution, reconstruire la phrase autrement. La proposition de Cathy Levy est satisfaisante

clo14 Débutant Répondu le 18 décembre 2014
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.