réduit à

Bonjour,

1.Peut-on dire « un ancien bourgeois, réduit à travailler dans la restauration pour se nourrir » ?

La forme correcte, n’est-ce pas « en être réduit à » ?

2.Le terme « ancienne gloire » s’applique-t-il uniquement à une personne qui a eu du succès dans ce qu’elle faisait et qui est à la retraite ou peut-il également s’appliquer à une personne encore en activité mais qui a perdu sa gloire ?

gabbi Érudit Demandé 4 jours auparavant dans Question de langue

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

2 réponse(s)
 

Bonjour,

La forme correcte est effectivement : « un ancien bourgeois, qui en est réduit à travailler dans la restauration pour se nourrir. »  En être réduit à + infinitif -> ne plus avoir d’autre possibilité que
ou
« un ancien bourgeois, réduit à la condition de serveur (plongeur-cuisinier) pour se nourrir » être réduit à – -> être ramené à + qqc. -> être amené à un état inférieur, plus simple.

Ouatitm Grand maître Répondu 4 jours auparavant

1/ Oui Gabbi, votre phrase est tout à fait correcte.
2 / La tournure s’applique à toute personne qui a eu « son heure de gloire ». Si elle est toujours en activité, c’est plus délicat. Peut-on dire d’un footballeur qui joue toujours « l’ancienne gloire du football » ? Je n’en suis pas sûre… Et pour tout dire, je ne le crois pas, non.

Cathy Lévy Grand maître Répondu 4 jours auparavant

Merci Cathy Lévy

4 jours auparavant.

Encore un vote négatif injustifié…
Allez, un peu de courage, ne vous cachez pas derrière votre écran, osez expliquer votre geste !
Non ?…. trop lâche pour ça ?

2 jours auparavant.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.