Recherche radical

Bonjour,

Je cherche le radical des mots « histoire », « préhistoire », « historien » et « historique ».

J’aurais tendance à dire -histo- étant donné que c’est la partie commune, mais j’ai un doute.

Merci pour vos réponses

Nathaly Amateur éclairé Demandé le 19 janvier 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Nathay,

Si je vous dis qu’on appelle radical l’élément commun à une famille de mots (je n’entre pas dans la distinction entre racine et radical !).

Et si je vous donne ci-dessous la liste des dérivés et composés du mot histoire  : 

« Historien, historier, historiette, historiographe, historique, historisant, historisation. — Géohistoire, microhistoire, préhistoire, protohistoire…

… Vous devez être capable de trouver le radical !  (Je suppose que c’est un exercice scolaire…) 🙂

EX. tout simple  : Livrer, livreur, livraison. Le radical est : livr-

Prince Grand maître Répondu le 20 janvier 2021

Prince,

Je vous remercie pour cette petite pique (bienveillante bien sûr !) 😉

Néanmoins, j’aurais préféré une réponse plutôt qu’un exercice.

En effet, je connais bien la liste des dérivés du mot histoire, et si je me permets de poser cette question (qui semble idiote, mais tant pis) c’est que je voudrais savoir si le radical est –histoire– (comme je le vois partout) ou –histo-, ce qui, pour ma part, paraîtrait plus logique (comme dans votre exemple tout simple, –livr– pour livrer, livreur, livraison, et même délivrer).

Je vais donc certainement vous décevoir, mais non, je ne suis pas capable de trouver le radical, ou du moins une explication rationnelle ! (Je précise, pour répondre à votre curiosité, que ça n’a rien d’un exercice scolaire…).

Nathaly Amateur éclairé Répondu le 10 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.