Rappels de règles du module Excellence

Bonjour à tous et à toutes,

J’espère que ce genre de requête est autorisé(e?) sur ce forum ! Je me tourne vers vous parce que je passe le Certificat Voltaire mercredi prochain (19 avril) et j’aurais besoin que vous me rappeliez certaines règles du module Excellence, car je viens de me rendre compte qu’une fois les niveaux passés dans le module Excellence, on ne peut hélas plus accéder à l’explication des règles qu’ils contenaient (contrairement au module Supérieur)… Il y a donc certaines règles que j’ai oubliées en cours de route, mais si je réinitialise le module pour accéder aux règles en refaisant les niveaux, vu les délais imposés après chaque test intermédiaire, je n’aurai plus accès à temps au test blanc final (auquel je veux absolument avoir accès pour me préparer au Certificat que je passe donc très bientôt). Après cette longue explication manquant certainement de clarté malgré sa longueur, voici les règles que j’aimerais que vous me rappeliez… En vous remerciant mille fois d’avance !

– La règle pour « les », « lès » ou « lez »
– La règle pour « c’est ma faute » ou « c’est de ma faute » (est-ce bien la première option qui est correcte ?)
– La règle pour les traits d’union ou pas dans les noms de rue
– La règle pour « avoir des chances de » ou « risquer de » (bien que pour celle-là je pense que je vois la différence)
– La différence entre « sectaire » et « sectariste » (« sectaire » je vois, mais « sectariste » existe-t-il aussi ?!)

En vous remerciant d’avance pour votre aide,
Lorraine

ChLorraine Débutant Demandé le 12 avril 2017 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Lorraine,

votre demande ne pose pas de problème, je vous envoie des liens et si vous avez des points obscurs, posez une question précise.
Le blog du Projet Voltaire vous permettra aussi d’avoir des rappels. Bon examen !

www.projet-voltaire.fr


1) Les risques sont toujours négatifs : on risque une maladie mais on a des chances d’obtenir une promotion.
Bien sûr, certains risques sont subjectifs : risques de grossesse par exemple, à méditer.

2) Le lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale précise l’usage des tirets pour les noms de rues :
« Les noms, les adjectifs et les verbes qui individualisent [les] noms communs d’espèces de rue [cad : rue, boulevard, place…] prennent toujours une capitale initiale. Dans une dénomination composée, tous les éléments, à l’exception de l’article initial, sont liés par un trait d’union (sauf dans les adresses postales qui sont soumises au règles du Code postal). »
Les exemples donnés sont notamment :
– l’avenue La Motte-Piquet
– l’avenue de la Porte des Lilas
– le pont Neuf
– la rue du Chat-qui-Pêche,
– la rue du Général-de-Gaulle
– la rue Eugène-Sue
etc.

Pour ce qui est des églises, en tant que monuments ou lieux de cultes (càd pas en tant qu’unité administrative ou morale) : église s’écrit sans capitale initiale et, pour le reste, on applique la règle de composition précédemment évoquée : l’église Saint-Germain-des-Près, l’église Notre-Dame-de-Paris.

3)
https://www.question-orthographe.fr/question/la-faute-a-pas-de-chance/

http://alphaetomega.over-blog.com/article-orthographe-des-noms-de-ville-lez-les-ou-les-38221436.html

joelle Grand maître Répondu le 12 avril 2017

Merci beaucoup pour votre réponse si rapide !

Une question : dans votre deuxième point, pourquoi l’avenue « de la Porte des Lilas » ne s’écrit-elle pas « avenue de la Porte-des-Lilas » ? Est-ce une exception, ou est-ce à cause du terme « Porte » qui ne prendrait jamais de trait d’union ?

Et en ce qui concerne le terme « sectariste », pouvez-vous me dire s’il existe ou non ?

ChLorraine Débutant Répondu le 12 avril 2017

Sectariste n’existe pas et l’avenue de la Porte des Lilas est un exemple donné car soumis à une règle du code postal. Sans doute, mais je ne suis pas spécialiste.

le 12 avril 2017.

Porte ou pas,  l’adresse suit la règle commune :  « avenue de la Porte-des-Lilas ».  Voir l’illustration ici.
Une des rares exceptions est la « particule » de certains noms, comme La Fontaine ou La Motte que l’on ne fait pas suivre d’un trait d’union. Autre exemple.

le 12 avril 2017.

Bonjour,

─ On emploie généralement les locutions avoir une chance de , avoir des chances de lorsque le complément qui les accompagne comporte une idée positive.

Cette équipe a des chances de rempoter la victoire.

On emploie risquer de si ce complément renvoie à une éventualité fâcheuse.

En conduisant si vite tu risques (d’avoir) un accident.

Que pensez-vous alors de ces phrases ?

1- Vous risquez de bénéficier d’un tarif préférentiel.
2-Aurons-nous la chance de vous revoir l’été prochain ? 
3-Ne  risque-t-elle pas d’arriver à temps, si elle part immédiatement ?
4-Je pense sincèrement que vous risquez de faire un score méritoire à la certification Voltaire.

czardas Grand maître Répondu le 12 avril 2017

Merci Joelle et Chambaron pour vos explications ! Je pense que je suis prête sur ce point, maintenant !

Czardas, merci pour le rappel de règle !

Je dirais :

1) Faux — avez une chance de
2) Correct
3) Faux — N’a-t-elle pas une chance
4) Faux — avez une chance de (bel exemple, j’espère, haha !)

ChLorraine Débutant Répondu le 13 avril 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.