Rappelleraient ou rappelleront ?

Je n’ai pas la force de les revoir ils me rappelleraient (rappelleront) trop mon père

DEMOULIN Grand maître Demandé le 2 juillet 2015 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Dans un récit au passé, le conditionnel présent remplace le futur de l’indicatif; c’est un futur passé.

Vous écrirez:
Je n’ai pas la force de les revoir, ils me rappelleront trop mon père.
mais
Je n’avais pas la force de les revoir, ils me rappelleraient trop mon père.

czardas Grand maître Répondu le 2 juillet 2015

Je pense pour ma part qu’il s’agit moins de concordance des temps que d’emploi modal du conditionnel :
Le locuteur n’a pas la force de revoir X et Y car il fait l’hypothèse que s’il les voyait, ces personnes lui rappelleraient (conditionnel) son père.
De ce fait, la probabilité qu’il les rencontre est faible, le conditionnel est pleinement justifié.

Le futur du passé, ce n’est pas pareil :
Hier, il m’a dit qu’il viendrait (aujourd’hui).

Aujourd’hui, nous l’attendons, c’est du présent ; mais c’est du passé par rapport à hier (quand il a dit)==>donc conditionnel (aspect temporel ou futur du
passé).

Bilan, ne pas confondre la valeur modale et la valeur temporelle ou aspectuelle du conditionnel.

joelle Grand maître Répondu le 2 juillet 2015

Merci pour toutes ces confirmations

DEMOULIN Grand maître Répondu le 5 juillet 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.