Quinzomadaire ou bimensuel

Bonjour ; est-il possible de dire quinzomadaire ? (sur certains sites cet emploi n’est pas admis); merci de vos explications; Julien

Yustriker Amateur éclairé Demandé le 23 avril 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Larousse donne quinzomadaire comme familier.
Bimensuel est bien mieux…
à ne pas confondre avec bimestriel : tous les 2 mois.

joelle Grand maître Répondu le 23 avril 2021

Mais l’académie ne le retient pas alors que si on cherche un peu il y a une différence entre les deux : mensuel = deux fois par mois quelque soit la durée du mois; quinzomadaire = tous les 14 jours, ce qui est légèrement différent, d’où mon interrogation

Yustriker Amateur éclairé Répondu le 23 avril 2021

J’avoue être un peu perdue !
Mensuel : une fois par mois…
Bimensuel : deux fois par mois, soit chaque quinzaine.
Je ne suis pas assez forte en physique pour débattre de la durée d’un mois, pour moi c’est 30 ou 31 jours sauf en février…

le 23 avril 2021.

La réponse maison du Projet Voltaire. C’est sans équivoque…

Chambaron Grand maître Répondu le 24 avril 2021

Yustriker,

Je vous déconseille vivement d’employer cet affreux néologisme qui ressemble tant à un barbarisme !
Si vous voulez vraiment parler d’un évènement qui revient tous les 14 jours, mieux vaut l’énoncer clairement : tous les 14 jours.
En réalité, vous trouverez tout et son contraire en cherchant bien.
Ne perdons pas de vue qu’un auteur n’engage que lui s’il emploie certaines tournures plus ou moins fantaisistes.
Par exemple Wejdene qui a écrit (et chante) « Tu prends tes caleçons sales et tu hors de ma vue« .
Elle admet elle-même qu’elle ignorait que la tournure était erronée. 
Peut-elle être citée comme référente désormais, à votre avis ? 

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 25 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.