qu’il reste à définir…

Bonjour,
Pourriez-vous svp m’aider? Quelle phrase est correcte?
Merci,
Jérôme

La présente a pour objet de vous faire part de notre intérêt pour cette entreprise à un prix et selon des modalités qu’il reste à définir.

La présente a pour objet de vous faire part de notre intérêt pour cette entreprise à un prix et selon des modalités qu’ils restent à définir.

JeromeM Débutant Demandé le 15 février 2016 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

La présente a pour objet de vous faire part de notre intérêt pour cette entreprise à un prix et selon des modalités  QUI  restent à définir.
ou
La présente a pour objet de vous faire part de notre intérêt pour cette entreprise à un prix et selon des modalités QUE nous devrons définir.

Remarque:

Ce qui ou ce qu’il ?

 Avec le verbe rester, on peut employer indifféremment ce qui ou ce qu’il.

 Exemple :

 Il me reste beaucoup de choses à faire. Voici ce qui me reste à faire. (ou : voici ce qu’il me reste à faire)

 

czardas Grand maître Répondu le 15 février 2016

Bonjour,
Un grand merci pour votre réponse. C’est bien noté.
++
Jérôme

JeromeM Débutant Répondu le 15 février 2016

Il est préférable d’employer les tournures de phrases les plus simples.

« La présente a pour objet de vous faire part de notre intérêt…  » : la forme est  un peu lourde.
Les tournures telles que « Nous vous signifions par la présente… » appartiennent au protocole juridique ou strictement administratif.
Plus simplement, vous pouvez écrire « Nous souhaitons vous entretenir (vous faire part) de notre intérêt pour… »

« Notre intérêt pour cette entreprise à un prix et selon des modalités… »
Je ne connais pas le contexte, mais vous ne vous disposez sans doute pas à acheter une entreprise, et vous voulez sans doute parler d’un projet ?
Si pourtant vous souhaitez acheter une société, il semble tout de même manquer des éléments avant « à un prix ».
Vous pouvez écrire, par exemple :
« Nous souhaitons vous entretenir de notre intérêt pour ce projet. Convenons d’un rendez-vous, afin de définir ensemble les conditions de notre possible collaboration. »
ou bien
« Nous ne vous cachons pas notre vif intérêt pour cette entreprise et souhaitons y prendre part. Reste encore à définir les modalités de notre participation« .

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 16 février 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.