« qui de a et de b » ou « qui de a ou de b »

Bonjour,

J’ai un doute sur la conjonction appropriée dans cette tournure, ainsi que sur la ponctuation.

Exemple :
– Qui, de François ou de Paul, a mangé le gâteau ?
– Qui de François ou de Paul a mangé le gâteau ?
– Qui, de François et de Paul, a mangé le gâteau ?
– Qui de François et de Paul a mangé le gâteau ?

À l’oreille, j’aurais envie de dire la première, mais cela ne me semble pas logique.

blablache Débutant Demandé le 16 avril 2018 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
8 réponse(s)
 

Bonjour, ici la question est a priori posée en mode exclusif : c’est soit François soit Paul qui a mangé le gâteau. La conjonction appropriée est donc ou. Et les virgules sont possibles mais pas indispensables. La meilleure proposition me semblerait donc être la deuxième, mais la première est également correcte.

ChristianF Grand maître Répondu le 16 avril 2018
Ajouter un commentaire

Bonjour blablache.

ChristianF a très bien expliqué pourquoi la conjonction appropriée est ou. Je reviens seulement sur la question de la ponctuation.

de François ou de Paul
  s’interpose entre le sujet (qui) et le verbe. C’est (encore !) une question d’apposition et les virgules ne sont pas facultatives mais nécessaires. Cela a déjà été discuté dans un autre fil.  Pour la clarté, je cite l’article du site de référence québécois BDL :

Tout élément mis en apposition est détaché du reste de la phrase au moyen d’une virgule double, qui souligne ainsi son caractère accessoire. À l’oral, l’apposition est caractérisée par une légère pause avant et après, et par une baisse de l’intonation.

Plus loin, le site précise : Bien sûr, lorsque l’apposition est placée en début ou en fin de phrase, l’une des deux virgules disparaît au profit de la majuscule ou de la ponctuation finale.

L’article complet se trouve ici.

Ainsi, la seule formulation correcte est la première.

jbambaggi Grand maître Répondu le 16 avril 2018
Ajouter un commentaire

Bonjour jbambaggi, je pense que cela ne sera pas une grosse surprise si je vous dis que « sur ce coup-là »  je ne suis pas d’accord avec vous… 🙂 Je maintiens donc qu’ici les virgules ne sont pas nécessaires (pas plus dans qui de Pierre et de Paul a mangé le gâteau que dans qui de vous deux a mangé le gâteau). Votre raisonnement est erroné et voici pourquoi : dans cette phrase, on peut choisir de mettre ou non de Pierre et de Paul en apposition ou, ce qui revient au même, de mettre ou non des virgules de part et d’autre des noms. L’apposition est caractérisée par la présence des virgules et les virgule caractérisent l’apposition, c’est ce qui est clairement expliqué dans l’article que vous citez. MAIS on peut aussi choisir de ne pas mettre de Pierre et de Paul en apposition, donc de ne pas mettre de virgules ; c’est tout aussi correct, le sens est à peine voire pas du tout différent, c’est juste une question de style. Dans ce cas, pas de virgule, pas d’apposition, de Pierre et de Paul est un simple complément du pronom qui  (comme dans qui de vous deux). Et dans ce cas l’article que vous citez ne s’applique pas, il est sans objet puisqu’il n’y a pas d’apposition.

ChristianF Grand maître Répondu le 16 avril 2018

« on peut aussi choisir de ne pas mettre de Pierre et de Paul en apposition (…) » (souligné par moi). Je ne crois pas.

« L’apposition est un nom ou un groupe de mots apposé à un nom ou à un pronom. Elle est avant tout indépendante, contrairement au complément du nom », précise l’article de Wikipedia.

Ici, vous pouvez omettre « de François ou de Paul », le placer avant le sujet, ou après, ce qui prouve bien que ce groupe est mis en apposition non pas par choix… mais parce que c’est une apposition.

Par ailleurs, ce n’est pas la présence des virgules qui caractérise l’apposition ! C’est, au contraire, le fait d’être en apposition (pour des raisons autres que la présence des virgules et dont nous venons d’en évoquer certaines) qui nécessite de mettre des virgules. Il convient d’éviter de confondre une proposition et sa réciproque quand, justement, il n’y a pas équivalence. Cela évite des raisonnements erronés…

le 16 avril 2018.
Ajouter un commentaire

Merci pour vos réponses !

Mais alors, justement, si l’on rapproche la formule de « qui de vous deux », pourquoi un « ou » ? « Vous deux » = « toi et lui », et non « toi ou lui », oui ?

blablache Débutant Répondu le 16 avril 2018
Ajouter un commentaire

Ici, qui de vous deux = qui de toi ou de lui : cela ne peut toujours pas être  les deux en même temps.

jbambaggi Grand maître Répondu le 16 avril 2018
Ajouter un commentaire

Autant j’applaudis ChristianF sur la question du « ou », autant je suis du côté de jbambaggi pour les virgules.

Car je n’ai jamais vu ça, un complément de pronom relatif. (Sauf en apposition, justement.)

Mais ChristianF m’oppose le « qui de vous deux » et  fait vaciller mes certitudes.

Diable !
Alors, certes, ce n’est pas faux, mais sur le plan du style, je préfère les virgules.

e_magnin Grand maître Répondu le 18 avril 2018
Ajouter un commentaire

Ma foi, tous les exemples que j’ai trouvé dans le Grevisse (oui, j’ai fini par m’y plonger) sont sans virgule…

blablache Débutant Répondu le 18 avril 2018
Ajouter un commentaire

« tous les exemples que j’ai trouvé dans le Grevisse (oui, j’ai fini par m’y plonger) sont sans virgule… »

Je veux voir, je veux voir !

e_magnin Grand maître Répondu le 18 avril 2018
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.