Question sur « Soit » dans le sens de c’est-à-dire

Bonjour à tous, j’ai une question par rapport au sens que vous donnez (ou pas) à cette tournure et sa suite  :

Il correspond soit à : 
– 10 pour cent du brut
– 50 pour cent du net

Que signifie soit pour vous ici ? À « c’est-à-dire » ? Dans ce cas-là est-ce correct d’écrire ça ainsi ?
Ou cela signifie « soit à l’un ou à l’autre » ? Et dans ce cas, est-ce correct ou non ?

C’est écrit dans un document officile que j’ai reçu (j’ai changé l’exemple) et j’ai grandement besoin de vous !
Merci par avance.
M.Z.

Zeligette Débutant Demandé le 16 janvier 2020 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
5 réponse(s)
 

Bonjour,

Le contexte est un peu maigre, mais a priori, il s’agit de soit … soit. Il vaudrait alors mieux dire :

Il correspond à : 
– soit 10 pour cent du brut
– soit 50 pour cent du net

Il correspond :
– soit à 10 pour cent du brut
– soit à 50 pour cent du net

mis-en-trope Grand maître Répondu 7 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Merci infiniment pour votre réponse. Il s’agit d’une convention d’honoraires d’avocat… que je n’avais pas comprise. Et pour cause.

J’ai compris comme vous. Mais pour l’avocate c’est le sens de c’est-à-dire…

Je suis démunie…

Zeligette Débutant Répondu 7 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Je vous en prie. 🙂

Mais votre avocate a certainement raison. J’ai lu trop vite et n’avais pas vu net / brut.
Il faut alors en effet sans doute comprendre ;

Il correspond donc à :
– 10 pour cent du brut
– 50 pour cent du net

(Mais la tournure ne me parait en effet pas très heureuse.)

mis-en-trope Grand maître Répondu 7 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Pistes pour rendre la phrase valide

Si le brut est de 100 et le net de 20, alors 10% du brut = 50% du net.
La phrase « L’impôt correspond à ce montant calculé, soit 10% du brut ou 50% du net » a un sens.
Les deux lignes commençant par un tiret peuvent ne pas obliger à faire un choix « soit ceci soit cela », mais représenter la même somme « ceci, ou autrement dit cela ».

Remplacez « soit » par « c’est-à-dire » dans la phrase, et si elle n’a pas de sens, c’est qu’elle n’est pas valide dans ce sens.
Pour le sens « c’est-à-dire », il faudrait en effet quelque chose à développer :
L’impôt à payer correspond au montant calculé, soit :
– 10 pour cent du brut
– 50 pour cent du net

Peut-être pourriez-vous trouver un truc à développer qui serait présent dans la phrase d’origine ?
L’impôt à payer est le montant auquel il correspond, soit :
– 10 pour cent du brut
– 50 pour cent du net

Peut-être y a-t-il également quelque part un verbe qui se construit avec « à ».
L’impôt s’élève au montant auquel il correspond, soit à :
– 10 pour cent du brut
– 50 pour cent du net

L’absence de virgule est gênante, mais pourquoi pas.

–> Je dirais que s’il n’y a pas d’erreur dans le document, c’est que les deux lignes représentent un même montant calculé de deux façons différentes, et que vous avez abîmé la phrase en la simplifiant pour nous la soumettre.

Nicola Maître Répondu 7 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Merci à vous deux.

J’ai finalement eu l’avocate et elle a reconnu avoir fait une erreur ! Même deux : une grammaticale, l’autre mathématique ! Je suis rassurée à tous pointds de vue.
Mais je reviendrai ici dès que j’aurais une question, car vos raisonnements et réponses sont rapides et futés !

Zeligette Débutant Répondu 7 jours auparavant

Content que l’énigme soit résolue ! À bientôt. 🙂

7 jours auparavant.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.