Question de pluriel

Répondu

Re-bonjour à tous,

j’ai créé, pour les besoins d’un récit, un peuple s’appelant les « Sans-Fourrure ». Et en l’instance, je me demandais si je devais mettre fourrure au pluriel. Parallèlement, je me posais une question similaire quant à la nécessité d’une majuscule à ce mot. Qu’en pensez-vous?

MamorukunBE Érudit Demandé le 23 septembre 2020 dans Général
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonsoir,

Au cas particulier, je vous suggère les singulier : le peuple des Sans-Fourrure, les Sans-Fourrure. +un T.U. + deux initiales majuscules.

La BDL confirme :

« Le nom qui suit la préposition sans (indiquant la privation, l’absence, l’exclusion) peut être au singulier ou au pluriel, selon le sens et la logique de la phrase ou de l’expression.
Si le nom qui suit sans désigne une réalité abstraite ou une réalité concrète que l’on ne peut compter, il reste généralement au singulier. On a aussi le singulier lorsque le nom, désignant dans le contexte une réalité concrète comptable, renvoie nécessairement à un seul élément. »

On peut noter aussi que si chaque personnage de ce peuple avait une fourrure, il n’en aurait qu‘une.  Egalement, qu’il n’en a aucune.

Prince Grand maître Répondu le 23 septembre 2020

Merci Prince, ça va me faire économiser une touche de clavier ^^

MamorukunBE Érudit Répondu le 25 septembre 2020

Bonsoir MamorukunBE.
Je laisserais fourrure au singulier car dans le cas contraire ce peuple aurait une seule fourrure.
À l’instar des « sans culotte », je ne mettrais pas de majuscules.

PhL Grand maître Répondu le 23 septembre 2020

Merci PhL, mais vous me suggérez de laisser au singulier alors que vous avancez un exemple ou le mot principal est justement au pluriel. Je suis…un peu perdu sur le coup ^^,

le 23 septembre 2020.

Désolé, j’ai écrit un peu vite : « culotte » est au singulier. Je viens de corriger pour plus de clarté.

le 23 septembre 2020.

Ha merci 🙂 OK donc, je vais laisser au singulier ^^

le 25 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.