Question de (bon) sens

Bonjour à tous,
Dans le cadre professionnel, je suis parfois amené à écrire des courriers ou il m’arrive de demander la pose de réserve destinée à la protection incendie.

Ma phrase est : « une réserve d’eau incendie »

Cette phrase est systématiquement rectifiée par mon N+1 en : « une réserve d’eau d’incendie »

Pour moi, le « d’ » remplace « de », sous-entendu « provient de »

Exemple : de l’eau de pluie, de mer, de montagne, de source,…

Pour

De l’eau qui provient de la pluie, de la mer, de la montagne, de la source, etc…

Dans mon cas, il s’agit d’une réserve d’eau qui sert à éteindre l’incendie, en aucun cas, elle ne saurait provenir de l’incendie J

Alors, qui de mon N+1 ou de moi a raison ?

Merci pour le partage de vos réflexions

alderic76 Débutant Demandé le 5 novembre 2020 dans Question de langue
2 réponse(s)
 

Grrrrrr une nuit complète à devoir patienter avant de pouvoir en discuter avec mon N+1
😉 En tout cas, un grand merci pour cette réponse claire et avisée

alderic76 Débutant Répondu le 5 novembre 2020

Je vous en prie Alderic.

le 6 novembre 2020.

Ah mais c’est vous !
Une réserve d’eau incendie : « incendie » est un nom apposé au GN qui précède. La préposition sous-entendue est « pour » et non « de ».
–> Une réserve d’eau pour incendie

Tara Grand maître Répondu le 5 novembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.