Question à propos de la structure d’une phrase

Bonjour,

Voici une phrase de Julien Benda, j’en comprends le sens mais la formulation  me paraît étrange.

De là une humanité qui, manquant de tout point de repère moral, ne vit plus que dans l’ordre passionnel et dans la contradiction qui le conditionne ; chose peu nouvelle, n’était que, grâce au prêche de nos nouveaux clercs, elle en prend conscience et fierté.

C’est le « , n’était que, » qui semble me poser problème, est que c’est courant comme formulation ?

plokoon Débutant Demandé le 4 décembre 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Où se trouve « n’était que » ?

Sauf à considérer

Prince Grand maître Répondu le 4 décembre 2021

La formulation appartient au langage soutenu. Pour « si ce n’est que » : une restriction concernant ce qui précède.
De là une humanité qui, manquant de tout point
de repère moral, ne vit plus que dans l’ordre passionnel et dans la
contradiction qui le conditionne ; chose peu nouv
elle, n’était que, grâce au prêche de nos nouveaux clercs, elle en prend conscience ....
---> sauf à considére que[...] elle en prend conscience.

Tara Grand maître Répondu le 4 décembre 2021

Voici un article intéressant sur le sujet ICI 
Dans votre phrase « chose peu nouvelle, n’était que, grâce au prêche de nos nouveaux clercs, elle en prend conscience et fierté. »
Chose peu nouvelle, n’était que –> si ce n’était que –> à part peut-être le fait que
Ce qui revient à dire « seule chose peut-être un peu nouvelle, elle en prend conscience et fierté ».
Bien que je ne connaisse pas la tournure « en prendre fierté  « ……………………….

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 6 décembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.