Quelqu’un comme moi

Bonjour à tous,

Cette phrase :  » Pour quelqu’un comme moi qui a toujours payé ses dettes et qui s’est toujours demandé comment il allait s’en sortir » , est-elle correcte?

Est-il juste « d’accorder » le verbe avec quelqu’un ou doit-il se rapporter à moi ?

Calou Érudit Demandé le 27 juillet 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Je pense qu’il est n’est pas faux d’accorder avec « quelqu’un », « comme moi » étant simplement une comparaison.   L’accord avec « moi » risque de compliquer sérieusement la lecture de la suite de la phrase (que vous ne nous indiquez pas).

Evinrude Grand maître Répondu le 27 juillet 2017

Bonjour,

À mon sens, il me semble plus juste d’accorder le verbe  avec « moi », dans la mesure où le « qui » qui suit a pour antécédent « moi » et non « quelqu’un ».  Mais cela complique effectivement le reste de ma phrase. Et puis j’ai peut-être tort, c’est juste mon humble avis.

chabielodie Débutant Répondu le 28 juillet 2017

Bonjour,

Si on suit votre logique chabielodie, la phrase deviendrait  « Pour quelqu’un comme moi qui ai toujours payé mes dettes et qui me suis toujours demandé comment il allait s’en sortir », la 2e partie sonne moins bien je trouve.

Lou42 Amateur éclairé Répondu le 28 juillet 2017

Ou plutôt : « Pour quelqu’un comme moi qui ai toujours payé mes dettes et qui me suis toujours demandé comment j’allais m’en sortir… » Là, on a perdu de vue ce quelqu’un depuis un moment !

le 28 juillet 2017.

Rebonjour,

Pour lever toute ambiguïté sur l’antécédent du pronom « qui », vous pouvez modifier légèrement la phrase : « Pour quelqu’un qui, comme moi, a toujours payé ses dettes et qui s’est toujours demandé comment il allait s’en sortir… »

Evinrude Grand maître Répondu le 28 juillet 2017

Avec « ai », on aurait :
« Pour quelqu’un comme moi qui ai toujours payé mes dettes et qui me suis toujours demandé comment j’allais m’en sortir… »

Cependant, l’usage de la 3e personne du singulier me semble plus logique.

« quelqu’un… qui… a toujours payé… »

Le sujet est bien qui, mis pour quelqu’un quelqu’un qui [comme moitoujours payé… (3e pers. du sing.). La phrase est bien à la 3e personne du singulier :
« Pour quelqu’un comme moi qui a toujours payé ses dettes et qui s’est toujours demandé comment il allait s’en sortir… »

jean bordes Grand maître Répondu le 29 juillet 2017

Grand merci à tous !

Calou Érudit Répondu le 31 juillet 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.