« que l’on la chauffe »

Répondu

Bonjour, je suis en pleine rédaction de ma production écrite de TPE et en écrivant ma phrase j’ai eu un doute sur la formulation. C’est surtout pour la partie en gras et souligné. Voici la phrase :
« Lorsque l’on ajoute certains sucres à cette solution et que l’on la chauffe, les ions cuivriques de la solution se transforment en ions cuivreux se qui se traduit par la coloration de la solution qui devient orange/brique. »
Merci d’avance. En attendant vos réponses.
crlmpn

crlmpn Débutant Demandé le 28 février 2018 dans Question de langue
1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour, effectivement la collision entre que l’on et la chauffe fait entendre un « lonla » (lonlère) un peu malheureux, il vaudrait mieux s’en tenir à et qu’on la chauffe (tout aussi correct mais sonnant moins bizarrement).

Par ailleurs une toute petite faute (sans doute de frappe) à ce qui se traduit (et non se qui se traduit), et vous pouvez ajouter une virgule juste avant pour alléger la phrase.

Et aussi, en une seule phrase vous utilisez trois fois le mot solution, ce qui fait un peu beaucoup (même si elle se trouve au centre de vos travaux). Peut-être pourriez-vous remplacer celui du milieu par un possessif (ses ions cuivriques se transforment…) ?

ChristianF Grand maître Répondu le 28 février 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.