que le livre a été lu ou que le livre ait été lu

Répondu

Bonjour
un petit souci…
Dans la phrase:
Cela ne prouve pas que le livre  A / AIT été lu.
Merci d’avance pour vos lumières!
Stéphanie

zoemeric Débutant Demandé le 1 août 2020 dans Question de langue
6 réponse(s)
 

L’indicatif pour mettre en cause un fait présenté comme réel—> cela ne prouve pas que le livre a été lu.
Un subjonctif pour déplacer l’intention sur le doute —>cela ne prouve pas que le livre ait été lu.

Tara Grand maître Répondu le 1 août 2020

Bonjour

Dans une phrase affirmative, on emploie un indicatif

Mais dans une phrase négative et une phrase intérrogative, il faut employer un subjonctif
C’est comme les verbes « penser », « croire », « imaginer » etc

(+) Cela prouve que le livre a été lu.
(-) Cela ne prouve pas que le livre ait été lu.
(?) Cela prouve-t-il que le livre ait été lu?

Edwin

Edwindwianto Grand maître Répondu le 1 août 2020

Edwin, les choses ne sont pas toujours aussi mécaniques : dans le cas présent, ainsi que l’a indiqué Tara, l’indicatif est également possible avec un énoncé négatif.

le 1 août 2020.

Bonjour Monsieur Phil

Merci pour votre avis

Le verbe « penser » dans une phrase négative/intérrogative, est-il aussi possible de la mettre en indicatif et non subjonctif?

(+) je pense qu’il vient
(-) je ne pense pas qu’il vienne <<< « vient », est-il possible?
(?) Penses-tu qu’il vienne? <<< « vient », est-il possible?

Edwin

le 1 août 2020.

Dans le cas précis de cette phrase, l’indicatif est possible, mais ce sera un futur ou un futur proche plutôt qu’un  présent (qui reste malgré tout possible) :

Je ne pense pas qu’il viendra / qu’il va venir.

le 2 août 2020.

Bonjour et merci Monsieur

Bonne journée

Edwin

le 2 août 2020.

Merci beaucoup
Cela est destiné à mes élèves qui essaient de me berner en lisant de travers leur livre!
Comme c’est une mise en garde je ne voulais pas de faute.
👻👻

zoemeric Débutant Répondu le 1 août 2020

N’en déplaise à notre éternellement péremptoire luxembour, Tara et Bamako ont parfaitement raison, au moins sur la possibilité d’alternance entre les deux modes. L’existence d’une nuance de sens entre les deux énoncés peut se discuter.

Extrait de cet article de linguistique :

(4) a. Paul a prouvé que la terre { est/*soit} ronde.
b. Personne n’a prouvé que la terre { est /soit} ronde

 

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 1 août 2020

L’existence d’une nuance de sens entre les deux énoncés peut se discuter. C’est vrai car s’il y a nuance, elle est ténue.
Il se peut que l’énoncé précédant la phrase détermine le choix de l’un ou l’autre mode.
1 Il ne faut pas accepter n’importe quelle affirmation; par exemple, personne n’a   prouvé que la terre soit ronde.
2 – la terre est ronde, tout le monde le sait.
 – non,  personne n’a prouvé que la terre est ronde.

le 2 août 2020.

Oui, disons qu’il y a des cas où l’alternance entre l’indicatif et le subjonctif est vraiment  porteuse de sens, le classique exemple :

Je cherche une maison qui a des volets verts (cette maison existe, mais je ne la localise pas).
Je cherche une maison qui ait des volets verts (c’est un souhait).

D’autres où, comme vous le dites, la nuance est ténue et de fait pas toujours ressentie par les locuteurs ou pas toujours sentie avec la même interprétation.

le 2 août 2020.

Merci à tous ! Je ne pensais pas créer des tensions avec ma question.

zoemeric Débutant Répondu le 2 août 2020

Ne vous inquiétez pas Zoemeric. Les tensions ne concernent que ceux qui les cultivent et dans ce cas n’importe quoi peut faire l’affaire.

sur-nuage

le 3 août 2020.

Bonjour, il est vrai que la langue française peut créer des tensions : son manque de cohérence en est la cause.
Bien souvent plusieurs réponses sont possibles, mais beaucoup de gens pensent qu’il n’y a qu’une réponse, la bonne réponse. Tout ceci est dû au scolaire : c’est une bonne réponse ou c’est une mauvaise réponse. J’enseigne l’anglais c’est plus ouvert car de nombreuses réponses suivant le contexte…

Manuel Grand maître Répondu le 2 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.