Que je t’aie ou que je t’ai

Bonjour,

Ce matin je suis tombé sur des phrases avec « que je t’aie et que je t’ai »
et je me suis dit « Oups » comment me sortir de ce guêpier.
Donc ma question est, faut -il mettre la phrase avec « ayons ou soyons »

Par exemple :« Condescendras -tu à reconnaître que je t’ai sorti du pétrin »
moi dans cette phrase j’aurais tendance à mettre « que jet’aie »
« que nous t’ayons sorti du pétrin » ? Je ne sais plus comment faire ?

Cordialement.

Estudiantin Maître Demandé le 13 décembre 2016 dans Conjugaison
1 réponse(s)
 

Bonjour Estudiantin.

Le subjonctif est utilisé pour exprimer une possibilité qui n’est pas certaine d’être réalisée, à l’inverse de l’indicatif.

On le trouve donc dans des subordonnées (le plus souvent) introduites par un verbe qui exprime cette possibilité : je doute que, je ne pense pas que, j’aimerais que…

Ici le verbe est « reconnaître que ». Or, reconnaître c’est accepter quelque chose de réel, qui s’est réalisé. Il impose donc l’indicatif dans la subordonnée.

« Condescendras-tu à reconnaître que je t’ai sorti du pétrin »

Par ailleurs ce peut être la locution conjonctive qui sert à exprimer une possibilité et qui exige le subjonctif : pourvu que, à condition que, afin que, à moins que…
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=4238

Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 13 décembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.