que j’aie

Bonjour,

Un petit doute m’assaille après avoir revérifié les possibilités d’emploi du subjonctif présent…

Dans la phrase « Je ne peux pas croire que j’ai été capturée », une correction au subjonctif est-elle opportune ?
J’aurais pourtant tendance à dire, en remplaçant « Je ne peux pas croire que ce soit déjà fini. »
D’instinct, je corrigerais, mais…

Le fait est avéré (et donc pas incertain), c’est uniquement la personne qui doute ou plutôt aimerait que ça ne soit pas arrivé.

Merci

rostanga Débutant Demandé le 28 août 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

1. Si le fait est avéré et qu’on veuille insister sur cela, alors pas de doute, il faut l’indicatif :
Je ne veux pas croire que je suis captive/ que j’ai été capturée.

2. Le subjonctif mettra l’accent, non sur le fait mais sur la subjectivité :
Je ne veux pas croire que je sois captive/ que j’aie été capturée.

En changeant de personne
1 Je ne veux pas croire que nous avons été capturés
2 Je ne veux pas croire que nous ayons été capturés

Tara Grand maître Répondu le 28 août 2021

Si on « veuille » insister ?

le 29 août 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.