puis et pis / moral / telles que et telles

Répondu

Bonsoir,
J’ai quelques phrases à soumettre.

A. Peut-on employer indifféremment « puis » et « pis » ?
Par exemple :
– Elle va rester posée chez elle puis elle va travailler toute la nuit
– Elle va rester posée chez elle pis elle va travailler toute la nuit

B. Dans cette phrase, « morale » s’accorde bien avec « c’est », on ne parle pas de la morale n’est-ce pas ?
– Le blam c’est un peu plus fort que l’avertissement, c’est plus moral(e)

C. Avec la phrase suivante, on peut bien utiliser indifféremment « telles que » , « telle » et « comme » n’est-ce pas ?
– Exemple avec le sport où les fédérations sportives telles que la FFF, peuvent représenter la France dans des compétitions internationales
– Exemple avec le sport où les fédérations sportives, telle la FFF, peuvent représenter la France dans des compétitions internationales
– Exemple avec le sport où les fédérations sportives, comme la FFF, peuvent représenter la France dans des compétitions internationales

Merci pour vos réponses

Tony Grand maître Demandé le 30 septembre 2018 dans Accords
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

A) puis et pis n’ont pas du tout la même sigification, on ne peut pas les intervertir.

B) On écrira bien :
« Le blame c’est un peu plus fort que l’avertissement, c’est plus moral ».
« moral » est attribut de « c’ ».

C) Vos trois phrases sont correctes.

jean bordes Grand maître Répondu le 30 septembre 2018

Bonsoir Jean Bordes,
Merci pour vos précisions 🙂

le 1 octobre 2018.
Ajouter un commentaire

J’espère que Tony,  grand maître, ne fait pas la confusion  à laquelle vous pensez.

Pis et puis ont la même signification dans ces cas-là :
« (Adverbe 2) Variante populaire de puis.
(Conjonction) Déformation de puis. »

Cf. le Wiktionnaire 
https://fr.wiktionary.org/wiki/pis

Mais, bien évidemment, dans la langue soignée, il convient de dire et surtout d’écrire PUIS. 

Il n’est donc pas possible d’employer indifféremment  : 

 Elle va rester posée chez elle puis elle va travailler toute la nuit 
ET
Elle va rester posée chez elle pis elle va travailler toute la nuit. 

Pis peut s’employer pour puis  notamment  dans un roman  si l’on veut faire parler un personnage  de façon populaire.

Bonne soirée.

 

 

Prince Grand maître Répondu le 30 septembre 2018

Bonjour Prince,
Merci pour votre précision, c’est intéressant. J’en conclus que dans un langage soutenu mieux vaut utiliser « puis » mais que si l’on veut s’exprimer dans un langage familier ou faire parler un personnage familièrement on écrira « pis »

le 1 octobre 2018.
Ajouter un commentaire

Bonjour,

A. Pis est un terme du jargon lorrain. Et pis voilà.
B. Il n’existe pas de distinction de définition entre le blâme et l’avertissement. Il semblerait donc que, dans les faits, l’avertissement et le blâme aient le même objet, à savoir une observation écrite sur le comportement du salarié. Seule la procédure disciplinaire applicable peut varier en fonction de l’inscription du blâme au dossier disciplinaire du salarié ou non.
C. Voir accord de tel et tel que
• tel s’accorde avec ce qui suit
• tel que s’accorde avec ce qui précède.

czardas Grand maître Répondu le 1 octobre 2018

Bonjour Czardas,
Merci pour vos précisions 🙂.
Quant au point A, je suis de Lorraine et je me disais bien qu’on utilisait souvent ce terme chez moi.
Quant au point B, merci pour votre explication. Je pensais qu’il y avait une différence, mais finalement vous avez raison ils sont plutôt synonymes

le 1 octobre 2018.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.