Publier, éditer et faire paraître

Bonjour,
je ne parviens pas à différencier ces trois termes. Quelles sont les différences ?
Merci beaucoup.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Il s’agit de trois termes proches l’un de l’autre. ==> quasi-synonymes partiels.

Publier, le Grand Robert :
 « Cour. Faire paraître* en librairie, donner au public (untexte) parun procédé de reproduction. Publier un livre ; édition d’un écrit (cit. 5), des recueils de voyages. Publier des dessins. Cet écrivain publie un roman tous les ans.
 Il n’a encore rien publié. Publier qqch. anonymement ,sousun pseudonyme, à ses frais,à compte d’auteur.
 —  (1931). Absolt. Qui publie s’expose à la critique. Un «  écrivain  », en France, est autre chose qu’un homme qui écrit et publie. Publier ou périr (angl. publish or perish).

 Sais-tu que ce serait une belle idée que celle du gaillard qui, jusqu’à cinquante ans, n’aurait rien publié et qui, d’un seul coup, ferait paraître, un beau jour, ses œuvres complètes et s’en tiendrait là ?

Flaubert, Correspondance, 109, avr. 1846.
1677). En parlant de publications. Être mis en vente, livré au public. Faire paraître un ouvrage. ➙ Éditer, imprimer, publier. Le volume des « Fleurs du Mal » a paru en juin 1857 (→ Manuscrit, cit. 2). Le nouvel annuaire des Postes est paru. Livre qui doit paraître l’hiver prochain (→ Minute, cit. 3). Vient de paraître. À paraître dans cette collection… Journal qui paraît tous les mois (→ Encyclopédique, cit. 1). Revues paraissant sur papier de luxe (→ Difficile, cit. 16). — Faire paraître un décret au Journal officiel. ➙ Public (rendre). Interview (cit. 2) qui vient de paraître dans un journal. — Au p. p. adj. « Les Olympiques »(cit. 2) de Montherlant, parues en 1924. Un petit livre tout frais (1. Frais, cit. 17) paru.

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

– Editer, le Grand robert :

Didact. Établir et présenter (un texte, un manuscrit) pour la publication, parfois en le présentant et en l’annotant.  Éditeur (1.), édition (1.) ; procurer (une édition). Éditer un manuscrit ancien. Éditer un texte inconnu, un classique avec les variantes, avec des notes critiques. —  Au p. p. Œuvres de X…, éditées par le professeur Y…, avec une préface et des notes. Texte inédit édité par un philologue.
REM. Cet emploi est proche du sens anglais du verbe to edit «  préparer matériellement (un texte) pour la publication  », qui donne lieu à un anglicisme en français. On dira plutôt : préparer (le texte, la copie).
Cour. Publier et faire circuler (un texte reproduit : imprimé, etc.) ; par ext., organiser l’édition (d’ouvrages imprimés).  Publier ; paraître (faire). Éditer un livre, un texte, un ouvrage. Éditer des romans, de la poésie, des traductions, des ouvrages techniques. Il ne trouve personne pour éditer son livre. —  Cette société compose, imprime* et édite des livres, mais ne les diffuse* pas. Cet atelier compose et imprime, mais n’édite pas. —  (Au passif). Son livre vient d’être édité par (tel éditeur). → Vient de paraître*, de sortir*. Livre édité à compte d’auteur.

  Par anal. Éditer des cartes géographiques, des partitions musicales, des estampes, des gravures, des cartes postales, des reproductions d’œuvres d’art.
  Par métonymie. Éditer un auteur. Personne ne veut l’éditer. «  Vous ferez la même remise à tous ceux que nous éditons  » (Gide).

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue françaiseé

– Faire paraître, le Grand Robert :

1677). En parlant de publications. Être mis en vente, livré au public. Faire paraître un ouvrage.  Éditer, imprimer, publier. Le volume des «  Fleurs du Mal  » a paru en juin 1857. Le nouvel annuaire des Postes est paru. Livre qui doit paraître l’hiver prochain. À paraître dans cette collection… Journal qui paraît tous les mois. Revues paraissant sur papier de luxe. —  Faire paraître un décret au Journal officiel.  

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue françaiseé

Prince Grand maître Répondu le 28 mai 2021

Je comprends un peu mieux. Mais dans le cas où je veux dire que le livre a été vendu et acheté par des personnes, ou alors qu’il a tout simplement été fait, donc avant la vente ? Est-ce que le fait d’écrire un livre, d’en faire la maquette, d’en faire la publicité et de le vendre (diffusion), c’est éditer, alors ?

LouiseesiuoL Débutant Répondu le 28 mai 2021

Ces deux verbes et cette locution verbale ont des sens très proches mais des nuances existent.
Publier :  rendre public une œuvre dont on est l’auteur en la faisant éditer. Cette action renvoie donc à l‘auteur.
Éditer :Assurer la reproduction, la publication et la diffusion d’une œuvre. Cette action renvoie donc à l‘éditeur dont c’est la fonction
Faire paraître publier, mettre en vente,  livrer au public : le sens englobe plusieurs notions et  est donc moins précis que publier dont il est un synonyme (approximatif comme presque tous les synonymes)..

Tara Grand maître Répondu le 28 mai 2021

Prince, mille mercis. J’ai compris, bien que ce soit compliqué.
Bonne journée !

LouiseesiuoL Débutant Répondu le 28 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.