pronom relatif simple

Répondu

Bonjour,
J’aimerais savoir comment est-ce que je peux transformer les phrases suivantes à l’aide des pronoms relatifs simples?

  • La présence de Julien nous mettait mal à l’aise. L’entrée de Julien dans la pièce avait créé une atmosphère tendue.
  • Thierry adore le théâtre. Il en connaît presque tous les secrets.

Merci

shaza Grand maître Demandé le 21 mai 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 
Meilleure réponse
    • La présence de Julien nous mettait mal à l’aise. L’entrée de Julien dans la pièce avait créé une atmosphère tendue.

 

    • Thierry adore le théâtre. Il en connaît presque tous les secrets.

 

Vos réponses :
1- L’entrée de Julien dans la pièce dont sa présence nous mettait mal à l’aise avait créé une atmosphère tendue.
2- Thierry qui adore le théâtre en connait tous les secrets.

Commentaires : J’ai corrigé phrase 1 suite à la remarque pertinente de Joëlle (je focalisais sur le possessif !)
En phrase 1 : la notion de complément de nom comporte est aussi présente dans « sa » qui devient redondant.
Et : L’entrée dans la pièce  de Julien dont la présence nous mettait mal à l’aise avait créé une atmosphère tendue.

Phrase 2 : juste si on ne vous a pas donné plus de contraintes. On peut subordonner de façons différentes :

– comme vous l’avez fait (vous avez fait  de « Thierry adore le théâtre » la proposition subordonnée de Il en connaît tous les secrets -Vous avez remplacé « il » par Thierry et « qui » reprend ce Thierry :
Thierry qui adore le théâtre en connait tous les secrets.
Thierry, qui en connaît tous les secrets, adore le théâtre. Cette fois-ci, c’est « il en connaît tous les secrets » qui devient la P. Subordonnée de « T. adore le théâtre » – qui reprend Thierry.
Thierry adore le théâtre dont il connaît tous les secrets : il en connaît tous les secrets est là aussi la subordonnée mais cette fois-ci le pronom relatif est « dont » parce qu’il remplace le pronom personnel « en » (qui est égal à « de lui » > du théâtre) complément du nom.

Toutes ces phrases sont correctes si on ne vous a pas précisé, soit quel pronom relatif utiliser, soit quelle phrase subordonner, soit quel antécédent choisir.
Retenir la fonction des pronoms relatifs
qui : sujet
que : COD
dont :
– remplace un complément introduit par « de »
il est soit COI : la personne dont je t’ai parlé est devant toi
soit complément du nom : la maison dont on voit le toit est la mienne
soit complément circonstanciel de lieu : l’immeuble dont il sort est louche

Tara Grand maître Répondu le 22 mai 2022

– L’entrée de Julien dans la pièce dont LA présence nous mettait mal à l’aise avait créé une atmosphère tendue.
Trouvez-vous réellement correcte la position du pronom « dont » juste après la pièce alors qu’il se réfère à Julien ?
c’est plutôt Julien dont la présence….

le 22 mai 2022.

Moi, je te les donne : qu’, que, qui, dont, où. Allez, ce n’est  pas difficile.

Prince Grand maître Répondu le 21 mai 2022

Pareil que Joëlle, mais entre virgules ce qui est entre traits d’union.

Prince Grand maître Répondu le 22 mai 2022

Que proposez-vous ? On verra alors. Si vous faites erreur, on vous expliquera pourquoi.

Tara Grand maître Répondu le 21 mai 2022

Bonsoir Tara,
J’aimerais bien avoir votre avis sur mes phrases transformées s’il vous plaît.
Merci

le 21 mai 2022.

Vous êtes gonflées!

le 22 mai 2022.

1- L’entrée de Julien dans la pièce dont sa présence nous mettait mal à l’aise avait créé une atmosphère tendue.
2- Thierry qui adore le théâtre en connait tous les secrets.

Voici ce que je propose! je me sens un peu perdue Tara.

shaza Grand maître Répondu le 21 mai 2022

Je connais les pronoms relatifs. Mais je ne sais pas si j’ai transformé ces phrases correctement ou pas.

shaza Grand maître Répondu le 21 mai 2022

Thierry adore le théâtre dont il connaît presque tous les secrets.
L’entrée de Julien – dont la présence nous mettait mal à l’aise –  avait créé une atmosphère tendue dans la pièce.

. (je ne suis pas fière de la dernière)

joelle Grand maître Répondu le 21 mai 2022

Mais oui Joëlle ! Où avais-je la tête. ..

===> L’entrée dans la pièce de Julien dont la présence nous mettait mal à l’aise

le 22 mai 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.