pronom EN, Y, LE, LA, LES

je ne réussi pas à comprendre la différence des sintagmes que remplacent en, y, le, la, les, c’est pour cela que je proposose un exemple illustratif:

dans la phrase « il a organisé une réunion au lycée »

je comprends que l’on peut dire « il en a organisé une au lycée »

mais si l’on veut remplacer le COD (une réunion) et le COI (au lycée), on doit dire « il l’y a organisé » parce qu’on ne peut pas combiner en et y.

Mais, si le pronom « en » substitue un article indéfini, pouquoi dans ce cas, où l’on veut susbtituer les deux compléments par un pronom, on ne peut par remplacer le cod par en?

est-ce qu’il y a des cas où l’on peut utilises en et le,la,les indifféremment pour remplacer un COD introduit par un article indéfini?

merci d’avance

pamplemousse Débutant Demandé le 17 janvier 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Attention : un pronom ne remplace jamais un article.
Si je vous ai bien compris, vous confondez le pronom personnel le/la/les et l’article défini  le/la/ les.
Voici la différence :
Le chapeau est sur la table : on a là deux articles qui déterminent chacun un nom (soulignés). on peu les remplacer par d’autres déterminants, par exemple par des articles indéfinis (soulignés) :
Un chapeau est sur une table.
———-
Je prends un chapeau, je le pose sur une chaine : « le » ici est un pronom personnel qui remplace « chapeau ».
Les pronoms personnels peuvent avoir différentes fonctions dont COD.
« y » est un autre pronom (pas personnel) : il est soit complément de lieu :
j’y vais = je vais à Paris, soit COi : j’y penserai plus tard = je penserai plus tard à mon avenir
« en » est un autre pronom qui remplace un nom complément introduit par la préposition « de » :
Complément de lieu J’en viens = je viens de cet endroit – COi : j’en parle = je parle de cette affaire

Tara Grand maître Répondu le 17 janvier 2022

Voici :
X a loué une salle qui convient pour ses réceptions. X y en a organisé une = X a organisé une de ces réceptions dans cette salle
–> en = une de ces réceptions
—> y = dans cette salle

Tara Grand maître Répondu le 18 janvier 2022

Vous dites :  « parce qu’on ne peut pas combiner en et y. »

Il n’y a aucune incompatibilité entre ces deux pronoms, il y a simplement un ordre à respecter qui ne correspond pas à l’ordre des syntagmes nominaux. Ainsi, il est tout à fait possible de dire :

Il y en a organisé une (de réunion, au lycée).

Vous demandez : « est-ce qu’il y a des cas où l’on peut utilises en et le,la,les  indifféremment pour remplacer un COD introduit par un article indéfini? »

Le choix n’est pas toujours possible, et quand i l’est, il n’est pas indifférent, puisqu’il est porteur de sens. En reprenant l’exemple de votre précédente question :

Une carte d’Europe, il leur en a montré une hier. (1)

Hier, il a montré une carte d’Europe aux élèves de sixième, et il la montre aujourd’hui à ceux de  quatrième (2) / et il en montre une aujourd’hui à ceux de quatrième (3).

(1) C’est la première fois que cette carte est évoquée, obligation de reprendre par en.

(2) Il s’agit de la même carte.

(3) Ce n’est pas la même (ou il importe peu de savoir si c’est ou non la même).

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 17 janvier 2022

Merci beaucoup!! en ce qui concerne l’utilisation de « y » et « en » ensembles, j’ai lu dans la Nouvelle Grammaire du Français (cours de Civilisation Française de la Sorbonne) que  » y et en ne s’emploient jamais ensemble, sauf avec il y a ». C’est pour cela que je demandais si l’on pourrait remplacer « une réunion » par « il l’y a organisé », j’aimeirais savoir l’explication, s’il vous plaît.

un très grand merci!!!

pamplemousse Débutant Répondu le 17 janvier 2022

Bon, je suis allé voir cette Nouvelle Grammaire du Français et je mets ci-dessous, à l’attention des personnes qui n’auraient pas accès à cet ouvrage, le passage qui évoque ce cas :

 

L’impossibilité telle qu’elle est énoncée ici me parait un peu trop radicale, et en reprenant le même exemple, il me semble que :

Des fleurs, dans ce vase, oui j’y en ai déjà mis / j’y en ai mis plusieurs l’autre jour.

est acceptable, même si effectivement l’omission de y ne pose pas problème et est certainement plus fréquente :

Des fleurs, dans ce vase, ou j’en ai déjà mis / j’en ai mis plusieurs l’autre jour.

 

D’ailleurs, cette grammaire se montre plus prudente : « ce cas de figure se rencontre… »

Quant à savoir s’il est possible de remplacer en par le, non en général, ça ne l’est pas (voir mon précédent commentaire). Particulièrement, on ne peut par exemple pas dire :

*Une réunion, dans ce lycée, il l’y a organisée l’an dernier.

le 18 janvier 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.