produits discount ou discounts

Bonjour,

quand discount est utilisé comme adjectif, est-ce qu’il s’accorde ?

Merci:)

Christiane84 Débutant Demandé le 10 septembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

« Discount » est un anglicisme. C’est un substantif. Il peut être mis en apposition. Il n’y a jamais accord d’un nom avec un autre nom.
Il n’est jamais adjectif.
A mon avis « des produits discount » : une formulation à la limite de l’incorrection.
« Discount » se traduit en français par « rabais ». Diriez-vous » des produits rabais » ?  Moi pas.

Dommage que notre langue soit ainsi malmenée par un langage abâtardi d’anglais…!

Tara Grand maître Répondu le 10 septembre 2021

Tara, vous dites « Il n’y a jamais accord d’un nom avec un autre nom. Il n’est jamais adjectif. », je me permets d’être en désaccord avec vous : c’est le cas classique des noms (qui conservent donc bien leur nature) en fonction d’épithète, qui peuvent selon le cas s’accorder avec le nom qu’ils complètent (chapeaux melons) ou pas (cafés crème). Voir par exemple l’article de la BDL à ce sujet, dont sont extraits les deux exemples précédents.

 

 

le 10 septembre 2021.

Oui mais…
Au risque de donner l’impression de couper les cheveux en quatre, je n’emploierais pas le mot « accord » parce que cette mise au pluriel du 2e nom ne répond pas aux règles de la syntaxe mais répond au sens.
Chapeaux melons : on a plusieurs chapeaux qui ressemblent à des melons
Mais
Cafés crème : on a plusieurs cafés avec de la crème
et
Robes rose vif : on a plusieurs robes d’une même couleur.

Alors, merci pour votre remarque Phil-en-trope ! parce qu’en effet alors on doit accepter : des produits discounts : des produits qui font l’objet de discounts (de rabais pouvant être différents selon le produit).
Parler d’accord, ou de noms à valeur d’adjectif me gêne parce que je trouve que c’est facteur de confusions.
La nomenclature de la grammaire française est très confuse et gêne le processus pédagogique. On fait tous ici comme on peut pour rester clair tout en essayant d’être précis et nuancé : un fil de funambule parfois…

le 10 septembre 2021.

Je ne suis pas contre parfois un peu de couture capillaire, néanmoins, je ne suis pas certain de pouvoir vous suivre ici.

— Soit le substantif est en apport de qualification et alors dans un chapeau melon / des chapeaux melons, melon équivaut à un substantif attribut qui s’accorde bien en nombre en fonction du substantif qu’il qualifie :

Chapeau melon / Chapeaux melons >>> Ce chapeau est comme un melon / Ces chapeaux sont comme des melons.

De la même manière qu’on a :

Quelle concierge, ce type ! ≈ ce type est comme une concierge.
Ces garçons sont de vraies concierges. ≈ ces garçons sont comme des concierges.

Je pense que dans ces cas-là, vous êtes OK pour parler d’accord entre type / garçons et concierge(s), les premiers sont bien les donneurs d’accord du second, n’est-ce pas ?

— Soit le substantif est en apport de complémentation et il me semble que l’on parle bien d’accord pour le complément du nom, c’est en tout cas  le terme que l’on trouve dans les grammaires (ex. voir partie VI – Orthographe et ponctuation – ch. 1 – section 2.) ou les dictionnaires (ex. Robert en ligne).

Si le mot accord vous chiffonne ici, quel autre mot proposeriez-vous ?

le 10 septembre 2021.

Pour être franche : aucun.
Mais chapeau melon  est pour le moins une expression figée, presque un nom composé.
C’est la même chose pour danseuse étoile, ou couche culotte par exemple

Cependant il est de cas où le deuxième nom n’est pas épithète :

Un billet adulte : ce n’est pas le billet qui est adulte évidemment.
On peut d’ailleurs donner au deuxième nom un qualifiant : un billet adulte de moins de quinze ans, ce qui montre qu’il reste un nom autonome.
Dans ces cas le deuxième nom est autonome et on l’accorde selon le sens qu’il porte (et non au nom précédent).
Une expérience client : en ce cas  les deux noms n’ont même pas le même genre.
Un budget communication : même chose.
On aura donc au pluriel :
Des billets adulte/adultes – des expériences client/clients – des budgets communication
Et c’est le sens qui commande le nombre du deuxième nom.

Il est possible dans ce cas de qualifier le deuxième nom :
Une expérience client fidèle – un budget communication entre collègues, etc.

Alors je me pose une question :
Que faire avec un pull col cheminée ? des pulls col cheminée ou des pulls cols cheminée ou des pull cols cheminées ?
Je dirais quant à moi :  des pulls col cheminée parce que cela résout mon problème (je « n’aimerais pas » des pulls cols cheminées et  avec des pulls cols cheminée j’aurais l’impression de pulls à cols multiples)

le 11 septembre 2021.

Bonjour,

Sur le principe, je suis entièrement d’accord avec Tara: lorsque que le français dispose d’un terme permettant de traduire avec exactitude le terme anglais, et pour autant qu’il ne s’agisse pas d’un barbarisme, ma préférence va toujours au terme français.

Maintenant, si pour une raison liée au contexte ou parce qu’il n’existe pas de terme français équivalent, on choisit d’utiliser malgré tout le terme anglais, alors je pense qu’il convient, dans la mesure du possible, de garder une certaine logique par rapport à la langue anglaise. En l’occurence, en anglais, discount peut avoir valeur de substantif, de verbe ou d’adjectif (1) et, dans le cas qui nous occupe, je dirais qu’il s’agit d’un adjectif. Pour autant, on ne mettra pas de s à ce mot, même lorsqu’il est utilisé avec un nom au pluriel: discount storesdiscount airlinesdiscount ticketsdiscount prices (2).

C’est pourquoi, Christiane84, je vous suggère, si vous ne désirez pas utiliser la formulation préconisée – à juste titre – par Tara, d’écrire discount sans s.

(1) https://www.merriam-webster.com/dictionary/discount
(2) Exemples tirés de la définition indiquée en lien ci-dessus.

GeorgeAbitbol Grand maître Répondu le 10 septembre 2021

Merci pour cette précision George. Je l’ignorais.
Finalement, l’emploi de ce « discount » pose bien des problèmes : anglicisme, nom ou adjectif ? le traiter à la française ou à l’anglaise ?
La panthère rose GIF sur GIFER - par Sazar

le 10 septembre 2021.

Avec plaisir, chère Tara 🙂

Oui, vous avez raison, et c’est pourquoi j’évite toujours d’employer des mots anglais (ou étrangers, de manière générale) lorsque ce n’est pas absolument nécessaire. La langue anglaise n’est pas moins sublime que le français et nous lui avons emprunté un certain nombre de termes qui se sont bien intégrés (week-end, toast, revolver, par ex.); nous lui avons d’ailleurs rendu la pareille en lui prêtant à notre tour quelques jolies expressions (déjà-vu, amuse-bouche, rendez-vous, par ex.). (A vrai dire, je ne suis pas du tout certain que les choses se soient passées dans cet ordre…) Mais le phénomène actuel consistant à purement et simplement piller du vocabulaire anglais pour l’intégrer de force et sans aucune logique au français – alors que rien ne le justifie puisqu’il existe en général un terme français parfaitement adéquat – relève à mes yeux du viol de la langue et contribue à son appauvrissement.

le 11 septembre 2021.

Merci pour vos réponses. Alors je dois certainement tourner ma phrase autrement. En gros, c’était pour dire que la qualité est meilleure qu’un même produit proposé par un fournisseur à bas prix

Christiane84 Débutant Répondu le 10 septembre 2021

Il est difficile de vous aider davantage sans plus de précision quant au contexte (s’agit-il d’une publicité, d’une étude de marché, d’une étude comparative destinée à orienter les consommateurs, d’autre chose ?) mais votre seconde formulation me semble plutôt satisfaisante. J’écrirais: un produit de meilleure qualité que le même produit proposé à prix réduit par un autre fournisseur (à revoir peut-être en fonction du contexte).

le 11 septembre 2021.

Des produits vendus en discount ==> je mettrais au singulier.
en promotion pour les accros du français.

joelle Grand maître Répondu le 10 septembre 2021

Larousse bilingue en ligne le donne comme adjectif invariable :

  discount
[disk(a)unt]

adjectif invariable
 
L’usage va dans ce sens, voir le ngram.
 
(Si l’on suit les recommandations orthographiques de 1990 :
    1. Singulier et pluriel des mots empruntés: les noms ou adjectifs d’origine étrangère ont un singulier et un pluriel réguliers

(source)

on accordera.)

phil-en-trope Grand maître Répondu le 10 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.