Problèmes de construction

Répondu

Bonjour,

Je souhaiterais avoir une réponse sur trois points :

1. Construction des verbes « estimer » et « consacrer » : + infinitif ou avec « que » ?
Elle estimait consacrer trop de temps (OU qu’elle consacrait)
Elle m’a indiqué avoir exploité son employeur (OU qu’elle avait exploité)

2. Construction de phrase avec c’est ou bien directement avec le verbe être ?
La première chose qu’il fit en entrant, ce fut d’aérer la pièce.
OU : La première chose qu’il fit en entrant fut d’aérer la pièce.
Il s’était dit que la seule issue qui s’offrait à lui, c’était ce départ.
OU : Il s’était dit que la seule issue qui s’offrait à lui était ce départ.

3. Quelle construction est la plus correcte des trois ?
           Sitôt fut-elle assise que la voiture démarra sur les chapeaux de roues.
OU : Sitôt assise, la voiture démarra sur les chapeaux de roues.
OU : Sitôt qu’elle fut assise, la voiture démarra sur les chapeaux de roues.

Merci pour vos solutions.

Marisa Maître Demandé le 2 octobre 2020 dans Général
8 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonsoir Marisa,

« 3. Quelle construction est la plus correcte des trois ?
           Sitôt fut-elle assise que la voiture démarra sur les chapeaux de roues.
OU : Sitôt assise, la voiture démarra sur les chapeaux de roues.
OU : Sitôt qu’elle fut assise, la voiture démarra sur les chapeaux de roues. »

A mon sens, aucune n’est correcte 🙂 : ces trois phrases comportent une anacoluthe (maladroite ; une anacoluthe peut être une figure de style). Celle-ci introduit une rupture dans la construction attendue de la phrase. Le début de cette dernière annonce une construction qui est abandonnée en cours de route.

Ex. de phrase correcte : Sitôt qu’elle fut assise, elle dit au chauffeur de démarrer sur les chapeaux de roues. 

Prince Grand maître Répondu le 2 octobre 2020

Vous avez parfaitement raison Prince. Je n’ai pas du tout les idées claires en ce moment. Je le constate.

le 3 octobre 2020.

Tout d’abord : toutes ces phrases –sauf une– sont correctes.

1 Construction des verbes « estimer » et « indiquer se construisent de ces deux façons; C’est le cas pour certains autres verbes. 
– elle pense avoir/qu’elle a raison
– il croit pouvoir/qu’il peut sortir
– il entendait gémir le vent/que le vent gémissait
– elle veut voir son frère se débrouiller seul/que se frère se débrouille seul
le choix entre les deux constructions est affaire de goût, de rythme…

2 Construction de phrase avec c’est ou bien directement avec le verbe être : en fait, soit vous utilisez voulez une mise en relief, et vous utilisez le présentatif c’est,  soit non.

3
Sitôt fut-elle assise que la voiture démarra sur les chapeaux de roues.
Sitôt qu’elle fut assise, la voiture démarra sur les chapeaux de roues.
La première est certainement plus littéraire.

°Sitôt assise, la voiture démarra sur les chapeaux de roues. : cette phrase est incorrecte : assise est apposé à « voiture » et se rapporte donc à ce nom.

Tara Grand maître Répondu le 2 octobre 2020

Il s’était dit que la seule issue était ce départ. Redondance de « qui s’offrait à lui ».
Sa première action, en entrant, fut d’aérer la pièce.

joelle Grand maître Répondu le 2 octobre 2020

Tara, comme punition, je vous laisse le soin de répondre à la dernière question de Marisa !  🙂

Prince Grand maître Répondu le 3 octobre 2020

Marisa, pourquoi « la » ? Il est question de véhicule ; il est sans doute question de voiture en amont, mais c’est trop loin de « la ».

Bien cordialement

Prince Grand maître Répondu le 3 octobre 2020

D’accord Prince, mais relisez-moi (je ne suis pas au mieux de ma forme).

Marie descendit de son véhi­cule et regagna celui de son amie. Sitôt qu’elle fut assise, cette dernière la fit démarrer sur les chapeaux de roues, cela vous paraît-il correct ?
Vous précisez : cette dernière représente l’amie. D’accord mais le pronom « elle », qui est-ce ? Marie ou l’amie ?
Bon d’accord, on devine que c’est Marie. Mais alors « cette dernière », c’est Marie aussi (puisque c’est la dernière personne citée) ? Et que reprend le pronom « la » ? Marie ?
Il me semble donc que les reprises : elle et cette dernière embrouillent les choses, que vous avez employé le pronom « la » au lieu de « le » (reprise normale pour « le véhicule ». On ne sait plus que sont les référents.

Il vaudrait mieux préciser donc : Marie descendit de son véhi­cule et regagna celui de son amie qui  démarra aussitôt sur les chapeaux de roues.
La phrase serait plus claire. Il est inutile de préciser ‘ »sitôt qu’elle fut assise » parce qu’en général, on s’assied dans un véhicule.

Tara Grand maître Répondu le 3 octobre 2020

Merci à tous pour vos réponses

Marisa Maître Répondu le 3 octobre 2020

Merci à Tara et à Prince pour leurs éclaircissements.

Pour Prince, si j’écris : Marie descendit de son véhi­cule et regagna celui de son amie. Sitôt qu’elle fut assise, cette dernière la fit démarrer sur les chapeaux de roues, cela vous paraît-il correct ? (cette dernière représente l’amie).

Marisa Maître Répondu le 2 octobre 2020

Pourquoi « regagna » ? Elle l’avait quitté ? Apparemment pas si elle est sortie de son véhicule.
Sinon, votre phrase est bien (les deux.)

le 3 octobre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.