Problème de majuscules

Bonjour à tous et à toutes.

Au cours d’une dictée que je me suis vu rédiger récemment, je suis tombé sur le mot Graal et le mot Sagittaire. J’ai été quelque peu surpris de constater que lesdits mots contenaient une majuscule.

Avez-vous une explication sur cet état de fait ?

En vous remerciant.

Maximus Amateur éclairé Demandé le 9 mars 2015 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 

En effet, le cntrl confirme l’emploi de la majuscule pour Graal, sans doute en raison de l’historique, et de l’emploi littéraire : http://www.cnrtl.fr/definition/graal

Concernant le sagittaire, c’est moins net, sauf pour une acception dénommant Cupidon, pour la majeure partie des acceptions, la majuscule ne s’impose pas. Il faudrait des précisions sur l’emploi exact du mot dans votre texte. e :

http://www.cnrtl.fr/definition/Sagittaire

joelle Grand maître Répondu le 9 mars 2015
Ajouter un commentaire

Graal :
Ainsi que pour beaucoup de mots issus de la religion, la sainte coupe ayant reçu le sang du Christ est un nom propre et prend la majuscule. Lorsqu’on l’emploie symboliquement, il la perd : décrocher un titre aux « Timbrés de l’orthographe », c’est mon graal…

Sagittaire :
Dans le sens ancien d’archer, pas de majuscule. S’il s’agit du signe du zodiaque, le mot en prend une. Comme ses onze cousins, puisqu’il il s’agit en fait de l’une des constellations que semble traverser le soleil au cours d’une année. Il s’agit alors d’un nom propre, comme pour les planètes.
N.B. : le mot zodiaque ne prend pas de majuscule, puisqu’il n’est que la représentation du cercle semblant unir ces constellations, sans en être une lui-même.

Chambaron Grand maître Répondu le 9 mars 2015
Ajouter un commentaire

Merci pour votre réponse Joelle.

Au sujet du Graal, je me doutais que la présence de la majuscule était liée au caractère hiératique de cet objet mais est-ce que cela revient à dire que l’emploi de la majuscule s’impose pour toutes les reliques sacrées ? (pléonasme ? )

Quant au Sagittaire, je vous présente ci-après le contexte exact dans lequel j’ai trouvé le mot :

Son fiancé avait tout pour plaire : ministre des Affaires étrangères, Sagittaire, et les iris pers.

Il s’agit donc ici de l’un des douze signes du zodiaque. Je vérifierai les règles quant à l’emploi de la majuscule dans le domaine de l’astronomie mais il semblerait, selon toute vraisemblance, que le nom des constellations prenne la majuscule.

Maximus Amateur éclairé Répondu le 9 mars 2015

Dans ce cas oui, majuscule aux signes du zodiaque.
Pour les reliques, à voir au cas par cas. Pas pour châsse en tout cas.

le 9 mars 2015.

Je n’ai pas trouvé trace de « reliques » à majuscule, à l’exception de le vraie Croix  et du saint Suaire (de Turin), qui fait l’objet de nombreuses graphies … et de supputations encore plus nombreuses. En tout cas, on a bien une ligne de démarcation (purement théologique) entre les reliques touchant au Christ et les autres (celles des saints ou des bienheureux, jusqu’à celles liées à Jean-Paul II). Seules les premières peuvent se parer de la majuscule ( il a ainsi aussi circulé des reliques de la Couronne d’épines ou des Clous de la Croix).

La mention « relique sacrée » n’est pas pléonastique : on en trouve maintes attestations chez de bons auteurs. On peut en effet vénérer des « restes » qui n’ont pas été consacrés par l’autorité ecclésiastique, ce qui n’empêche pas la dévotion des fidèles.

le 11 mars 2015.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.