Prévoir (de)

Bonsoir,

Etes-vous de l’avis de l’OQLF sur la possibilité de ne pas mettre la préposition (de) après le verbe (prévoir) ?

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4746
Si je traduis la phrase dans ma langue natale, je trouve cela possible. Mais n’ayant jamais entenu un francais oter la préposition (de), je me demande si c’est un usage existe qui uniqument au Québec.

 

JCDEY Maître Demandé le 2 août 2017 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

L’avis de la BDL est très clair :
Au Québec, on privilégie l’écriture sans préposition : Que prévois-tu faire ?
En France en particulier, on privilégie l’emploi de la préposition : Que prévois-tu de faire ?

Aucune des deux formulations n’est fautive.

jean bordes Grand maître Répondu le 3 août 2017

Bonjour,

Certes la tournure sans préposition est admise au Québec mais, si vous n’avez pas l’accent québécois, évitez-la: vous risqueriez d’être repris par un Français de France.

Evinrude Grand maître Répondu le 3 août 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.