prévenir des dangers

Bonjour ;

On alerte l’opinion sur les dangers d’un produit (COD obligatoire) ; Doit-on également alerter l’opinion sur les dangers ou peut-on simplement alerter sur les dangers ? (peut-on enlever le COD avec alerter). Merci ; Julien

Yustriker Amateur éclairé Demandé le 16 avril 2021 dans Général
5 réponse(s)
 

Académie française, « Dire, ne pas dire » :

« Alerter sur sans complément d’objet direct

Alerter, qui signifie « prévenir d’un danger en donnant l’alerte », est un verbe transitif direct Alerter l’opinion, les pompiers, un médecin. Ce verbe peut aussi être suivi d’un complément indirect introduit par sur ou contre. Il convient cependant de ne pas faire de ces tours un tic de langage, mais plus encore de ne pas considérer que la présence d’un complément indirect autorise l’omission du complément direct.

 

On dit On ne dit pas
Alerter l’opinion sur les dangers de ce produit  Alerter sur les dangers de ce produit

« 

■ Voir dans le dictionnaire : Alerter »

 

 
Prince Grand maître Répondu le 16 avril 2021

Bonjour et merci; je me suis trompé dans mon intitulé; effectivement alerter est transitif direct; je voulais savoir si on remplaçait alerter par prévenir; Peut-on dire « Prévenir l’opinion sur les dangers de … ? » ou  « Prévenir sur les dangers de ? » (en gros ma question est doit-on utiliser prévenir sur le même modèle que alerter ?
Merci ; Cdt; Julien

Yustriker Amateur éclairé Répondu le 16 avril 2021

Dict. de l’Acad. fr., prévenir :

Au sens de « empêcher qu’un évènement fâcheux ne se produise, en prenant certaines précautions, certaines mesures », on peut  dire : « Le gouvernement cherche à prévenir l’épidémie. Par extension. Une politique économique destinée à prévenir l’inflation, le chômage. La vaccination prévient certaines maladies. »

Prévenir (ce sont les seuls sens d’après la Compagnie) : 

« 1. Venir avant quelqu’un ou quelque chose, devancer (litt.). Vous arrivez bien tard : je vous ai prévenu de plus d’une heure. Fig. Chez certains enfants, la sagesse prévient l’âge, vient plus tôt qu’il n’est habituel.

▪  Par extension. Précéder quelqu’un dans l’accomplissement d’une tâche. J’avais l’intention de vous rendre ce service, mais votre ami m’a prévenu.
▪  Par métonymie. Aller au-devant d’une demande, y répondre, la satisfaire avant qu’elle ne soit formulée. Il sait prévenir les désirs de ses proches. Prévenir les ordres de ses supérieurs. Prévenir une objection, une question.

2.  Empêcher qu’un évènement fâcheux ne se produise, en prenant certaines précautions, certaines mesures. Prévenir une catastrophe. Le gouvernement cherche à prévenir l’épidémie. Par extension. Une politique économique destinée à prévenir l’inflation, le chômage. La vaccination prévient certaines maladies.

▪  Expr. proverbiale. Mieux vaut prévenir que guérir.

3.  Faire naître par avance dans l’esprit de quelqu’un des sentiments favorables ou défavorables à une personne, à une chose. Il a été prévenu en faveur de l’accusé. On l’aura prévenu contre moi.

4.  Instruire par avance, avertir quelqu’un de quelque chose. On m’avait prévenu qu’elle était très susceptible. Nous n’avons pas été prévenus à temps. Il m’a fait prévenir de son arrivée. Je vous avais prévenu ! Absolument. Il est parti sans prévenir. »
Prince Grand maître Répondu le 16 avril 2021

Merci Prince et Joelle pour vos explications!

Yustriker Amateur éclairé Répondu le 19 avril 2021

Le CNRTL ne donne pas d’emploi intransitif, c’est-à-dire sans COD.
Il y a une locution verbale pour cela : donner l’alerte.
Les médecins se sont rendu compte d’un certain effet secondaire…Ils ont donné l’alerte (sens figuré qui n’est pas précis) ==>Ils en ont référé aux instances de pharmacovigilance / ils ont averti la presse et le grand public….Bref, je ne connais pas votre contexte, mais on peut faire plus précis que « alerter » ou donner l’alerte sans complément.

joelle Grand maître Répondu le 16 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.