Préposition pour indiquer une matière

Bonjour aux gentes contributrices et aux vaillants contributeurs,

Je n’arrive pas à trouver de lien pertinent pour trancher entre les prépositions « en » et « de » pour indiquer une matière dans un complément de nom. Comment arbitrer entre « une table de pierre » et « une table en pierre » ?
Je suis sûr que les limier·e·s (c’est beau) auront cela sous la main…
Avec mes remerciements anticipés.

Chambaron Grand maître Demandé le 11 novembre 2017 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

D’après ce que je lis, ici (III. B. 2. ) ou , il n’y aurait pas lieu de trancher, pour le sens propre. L’emploi de la préposition « de » ayant toujours été reconnu. Celui de la préposition « en » pour introduire un complément du nom indiquant la matière serait plus récent et aurait fait l’objet de polémiques. Mais il semble que ces disputes soient terminées et que l’on admette l’un et l’autre dans de nombreux cas. « En », cependant, se prêterait moins à l’usage au sens figuré.
Vous pouvez dire : « une table en pierre » ou « une table de pierre ». Mais « un cœur en pierre » n’a pas le même sens qu’ « un cœur de pierre » !
Mais ne suis pas fin limier et encore moins fin·e limier·e (my God !)

Evinrude Grand maître Répondu le 11 novembre 2017

Merci Evinrude pour votre réponse que j’utilise pour remercier aussi chacun (et chacune…) de ses recherches. Le billet de Luc Bentz (langue-fr.net) est l’analyse la plus affinée. Finalement on peut résumer sous la forme :
1. usage historiquement prédominant du « de » concurrencé par « en » pour les objets ;
2. le « en » caractérise souvent les sens figurés ;
3. arbitrage parfois euphonique devant une voyelle ;
4. quelques tournures figées.

le 11 novembre 2017.

Il me semble que « en » se prête moins bien  au sens figuré. Votre fourche a dû languer.

le 11 novembre 2017.

Pas évident : chèque en bois, alibi en béton, jambes en coton, cerveau en bouillie, pieds en compote, tigre en papier (mais aussi de), etc.
C’est l’euphonie devant une voyelle qui semble ramener le « de » : moral d’acier, cœur d’or, regard d’airain.
Cœur de pierre ou santé de fer sont finalement plutôt des exceptions consacrées, mais rares…
Tout cela est tout de même largement question d’usage.

le 12 novembre 2017.
Ajouter un commentaire

Bonjour Chambaron.
Pour compléter les très bonnes références données par Evinrude, je citerai celle du CNRTL à l’entrée « pierre »  (B.2.) qui propose indifféremment en et de.
Très modestement.

PhL Grand maître Répondu le 11 novembre 2017
Ajouter un commentaire

Je vote pour « de », vous pourrez me citer comme référence…Je tranche ainsi avec la modestie des précédents …

La table est faite d’ébène (et non en ébène), mais ce collier est en or…
j
uste pour me contredire.

Grevisse et Goose rappellent que de reste utilisé seul dans certains syntagmes figés (des chevaux de bois*[[Mais il est d’autres expressions où en est présent : une montre en or) ou — comme le fait l’Académie que nous avons citée — dans les emplois au sens figuré (un cœur de pierre ; la médaille d’or ou d’argent ; une santé de fer).
http://www.langue-fr.net/spip.php?article294

*je pense que c’est dû aux assonances en français : chevaux de bois est plus élégant que chevaux en bois…En revanche, meuble(s) en bois passe mieux.

En réalité, comme l’article le laisse entendre, la controverse a eu lieu et vous pourrez faire comme bon vous semble avec votre inimitable verve !

joelle Grand maître Répondu le 11 novembre 2017
Ajouter un commentaire

Je ne pense pas vous apporter une réponse sublime
vu votre niveau mon cher Chambaron, mais je tente vos
deux phrases.
« Une table en pierre » cette table est de matiere « pierreuse »
C’est sa nature à cette table.( complètement, entierement)

« Une table de pierre » elle caractérise la table « elle lui donne
son caractère à cette table.Une table en bois, sauf que là
elle est en pierre.
Est-ce que je me trompe ?

Je cherche des liens pertinents mais sans succès,
je continue tout de même.

Estudiantin. Maître Répondu le 11 novembre 2017

Merci Estudiantin. J’espère que les réponses vous aideront pour ce point de grammaire et de style, assez courant finalement…

le 11 novembre 2017.
Ajouter un commentaire

J’adore ce genre de réflexions. Une table en pierre, une statue en bronze,  un meuble en bois ou en carton,  une montre en or, un cheval de bois, une poupée de chiffon, mais  une poupée en porcelaine,,,

Je n’apporte rien à la discussion, mais j’aime ce genre de réflexions et je profite pour vous remercier , Chambaron  pour avoir posé la question, ainsi que ceux qui ont fait des recherches. Cela enrichit. A chaque fois que j’apprends quelque chose de nouveau sur votre site et que je l’utilise ensuite, cela me donne l’effet d’avoir un langage poli, brillant, beau, tout neuf.

De plus, j’ai à nouveau mon habit d' »amateur éclairé » ; celui de « maître » était quand même un peu grand pour moi.

Zully Maître Répondu le 11 novembre 2017

Votre enthousiasme fait plaisir à voir et à lire.  Continuez de bien profiter du site…

le 11 novembre 2017.
Ajouter un commentaire

Merci Chambaron pour votre commentaire. Je passe, effectivement, autant de temps que je peux – et toujours avec un grand plaisir – sur le site. J’espère que le destin, pour lui donner un nom, me donnera encore du temps pour cela.

A propos de votre fourche qui aurait langué, comme le dit si joliment Evinrude, on dit quand même des jambes en coton, un coeur en or.

Seul désavantage de mon nouvel « habit », je ne peux plus insérer des commentaires. Mais, c’est un moindre mal. C’est ma troisième ronde et je m’en accomode; je ne suis pas en sucre !

Zully Maître Répondu le 11 novembre 2017
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.