Préposition ou complément de verbe

Répondu

Bonjour,
1- Dans les deux phrases qui suivent doit-on utiliser une préposition ou un complément de verbe:
a- Va surveiller Paul (pour) moi / va (me) surveiller Paul -Sachant que (Paul) est l’enfant du locuteur-
b- voulez vous que je tienne votre sac (pour) vous ? / voulez vous que je( vous ) tienne votre sac?
2- est-il correct de dire : cette phrase/ exemple figure dans le dictionnaire ?
Merci infiniment pour toutes vos réponses et bonne continuation.

rianeseoul Amateur éclairé Demandé le 28 août 2020 dans Question de langue
4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Va surveiller Paul pour moi ou à ma place ! Pourquoi pas, un peu redondant !
Va me surveiller Paul ! Correct, plutôt oral.
Va surveiller Paul ! correct et largement suffisant.

Voulez-vous que je vous tienne votre sac ? Bien, peut-être un peu trop de « vous/votre »
Voulez-vous que je tienne votre sac ?  Bien aussi, le vous est sous-entendu.

Cette phrase exemple. Ou cette phrase donnée comme ou en exemple. Pas de barre entre les deux mots.

joelle Grand maître Répondu le 28 août 2020

Je crois que j’ai pas compris « cette phrase/ exemple »…

Par contre, je ne dirais pas Voulez- que je vous tienne votre sac ?   Pourquoi pas alors J’ai envie de vous tenir votre main ?!  🙂

Prince Grand maître Répondu le 28 août 2020

J’ai envie de vous tenir la main. C’est bon, donc pas de « votre » mais je ne dirais pas « Voulez-vous que je vous tienne le sac ? »

le 28 août 2020.

Moi non plus, Joëlle !

Non , pas de « votre » !

le 28 août 2020.

Non, c’est différent pour les parties du corps et les autres objets.
Puis-je vous tenir la main ? et Puis-je tenir votre sac?
Pour les parties du corps, et plus généralement les choses considérées comme inaliénables, le français comme les autres langues romanes évitent d’utiliser les déterminants possessifs et utilisent des constructions avec le réflexif et un article défini.

Exemple : « J’ai mal à la tête. », « Je me suis cassé la jambe. » Plutôt que : « J’ai mal à ma tête » et « Je me suis cassé ma jambe. ». L’élément mentionné dans ce cas est implicitement une partie du corps du sujet – respectivement « la tête » et « la jambe » de l’énonciateur. À comparer avec « J’ai cassé mon téléphone. », et non *« Je me suis cassé le téléphone. »

C’est la même chose lorsque le sujet agit sur un objet qui appartient à une autre personne  :
Je vous ai cassé la jambe ne pose pas problème  mais °je vous ai cassé le téléphone si. L’énoncé est senti comme familier. Le réflexif est abandonné et le possessif est de rigueur : j’ai cassé votre téléphone.  Voulez-vous que je tienne votre sac ?
La présence du réflexif et du possessif fait pléonasme.

Tara Grand maître Répondu le 28 août 2020

On est bien d’accord Tara !

le 28 août 2020.

Bonjour,

Va surveiller Paul pour moi.

Voulez-vous que je tienne votre sac ?

2. Oui, à condition qu’on écrive cet devant exemple.

Prince Grand maître Répondu le 28 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.