Préfet ou préfète ?

Doit-on dire (et écrire) madame le préfet ou madame la préfète lorsque l’on s’adresse à une dame ayant la fonction de Prefet ?
Le journal officiel publie la nomination des préfets (lorsqu’il s’agit d’hommes) et des préfètes (lorsqu’il s’agit de femmes). Qu’advient-il alors du mot « préfète » qui était jadis utilisé pour désigner l’épouse du Préfet ?

PAILLAS Débutant Demandé le 6 janvier 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

C’est « madame le préfet », comme « juge », pour qu’il n’y ai pas d’ambiguïté avec « préfète » qui désignait la femme du préfet comme vous l’avez dit.

Ours Membre actif Répondu le 6 janvier 2017

Bonjour,

Une préfète
─ Est une femme exerçant la fonction de préfet.
─ L’épouse d’un préfet.
─ La directrice d’un lycée en Belgique.

On dit Madame le préfet ou la préfète.

http://www.territorial.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/3561/TPL_CODE/TPL_OVN_CHAPITRE_FICHE/2680-consultation-guide-des-usages-du-protocole-et-des-relations-publiques.htm

czardas Grand maître Répondu le 6 janvier 2017

Hélas !

le 6 janvier 2017.

Tout cela est affaire de contexte. C’est le contexte qui détermine l’usage le plus pertinent.

Si par exemple vous vous adressez personnellement à « Madame la préfète » qui, manifestement, signe tous ses actes en tant que « Le Préfet », il sera prudent d’adapter votre accord grammatical en fonction de la circonstance, y compris en matière typographique (Madame la Préfète ou Madame le préfet).

Chacun peut bien sûr avancer de solides arguments pour l’une ou l’autre option, tout cela ayant déjà été abondamment examiné et commenté depuis des décennies.

Les règles et usages aussi formels soient-ils restent ainsi toujours à appliquer avec prudence et circonspection en fonction de l’interlocuteur et du contexte.

Ainsi, même si tout vous incite à dire « Madame le préfet » et que vous sollicitez une faveur auprès d’une personne qui dit « Madame la Préfète » (avec une majuscule de surcroît), ou inversément, vous avez tout à gagner à vous ajuster discrètement à votre interlocuteur et aux usages de son entourage le plus proche.

Scriba Maître Répondu le 6 janvier 2017

Bonjour, je reviens sur cette réponse 4 ans après, et je me demande pourquoi une majuscule pour  la Préfète quand il n’y en a pas pour président (de la République), à part en courrier officiel. Merci de m’éclairer si je fais erreur.

ValdesMontagnes Érudit Répondu le 30 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.