pourtant cependant

Répondu

Bonjour,

J’ai toujours un peu de mal avec pourtant et cependant et je voudrais savoir si la nuance entre pourtant et cependant serait qu’en utilisant cependant c’est un peu plus positif.

Par exemple dans ces phrases :

Elle a vécu 20 ans à Paris, POURTANT elle ne parle pas couramment allemand. (pourquoi elle ne parle pas couramment allemand alors qu’elle a vécu 20 en Allemagne)

Elle a vécu 20 ans à Paris, CEPENDANT elle ne parle pas couramment allemand. (elle parle allemand même si ce n’est pas couramment)

La nuance est-elle correcte ?

Merci d’avance pour vos éclaircissements. ☺️

Eli123 Débutant Demandé le 9 juin 2020 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

« Cependant signifie « malgré cela » et affirme seulement contre les apparences contraires : Le soleil semble tourner autour de la terre ; c’est cependant le contraire qui a lieu.

Pourtant  marque une opposition plus forte, plus énergique ; il assure avec  fermeté, malgré tout ce qui pourrait être opposé : Que la terre s’arme contre la vérité, on n’empêchera pas pourtant celle-ci de triompher.

Toutefois indique une exception et fait entendre qu’une chose n’est arrivée  que dans un cas particulier : Détester tout le monde, mais toutefois aimer ses enfants. »

Source : Dictionnaire Larousse des synonymes de la langue française, par rené Bailly . Ouvrage couronné par l’Académie française

Prince Grand maître Répondu le 9 juin 2020

Les deux sont synonymes.

jean bordes Grand maître Répondu le 9 juin 2020

Il se peut qu’Eli n’ait pas tort.

« Cependant » est peut-être davantage synonyme de « toutefois » que de « pourtant ».

Or, voici ce que je lis sous l’entrée « toutefois »  du tLF : Adverbe coordonnant ,,introduit un rectificatif destiné à empêcher qu’on ne généralise trop la portée de l’assertion précédente ou à la limiter en énonçant un fait qui en est exclu: toutefois pose deux faits qui s’opposent sans que le deuxième ait le pouvoir de détruire la valeur du premier«  (M.-A. Morel, Étude sur les moyens grammaticaux et lexicaux propres à exprimer une concession en français contemporain).

Il s’agit d’une nuance certes, mais c’est bien sur cette nuance que porte la question.

Tara Grand maître Répondu le 9 juin 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.