« pourront s’avérer »

Bonjour,

J’aimerais savoir si la phrase suivante est correcte

Ils pourront s’avérer être une force pour le club.

Merci

Scotto Débutant Demandé le 7 février 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

s’avérer contient la notion de vérité, une information s’est avérée : elle est vraie.
pour votre phrase, je dirais :
ils pourront se révéler une force pour le club.

joelle Grand maître Répondu le 7 février 2021

Je n’ai trouvé dans aucun des dict. que j’ai consultés » s’avérer être » + un(e) +nom,  par ex. dans celui de l’Ac. fr.  et dans le Grand Robert de la langue française : 

Ac. fr. :
« ★II. V. pron.
1. Absolt. Rare. Être reconnu pour vrai, être confirmé. La nouvelle s’avéra bientôt. Ses qualités se sont avérées.
2. Se révéler en réalité. Il s’est avéré un excellent homme d’affaires. L’entreprise s’avéra vaine. L’enquête s’est avérée difficile. Impers. Après quelques recherches, il s’avéra que la chose était impossible. Il s’est avéré que vous aviez raison. • On évitera le non-sens :Cette nouvelle s’est avérée fausse. »

Le G.R., s’avérer :

« Plus cour. (et critiqué*). Suivi d’un adj., d’un nom ou d’un inf. La médecine s’est avérée impuissante. Ce raisonnement s’est avéré juste. L’entreprise s’avère difficile.  Apparaître, montrer (se), paraître, révéler (se), trouver (se), vérifier (se). L’opération s’est avérée une totale réussite. Il s’est avéré faire partie des services secrets. —  (Abusif). S’avérer faux, inexact. —  (Pléonasme). S’avérer vrai.

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »
*
Cependant s’avérer suivi d’un nom ou d’un adj. est largement entré dans l’usage  et défendu par les plus  grands grammairiens : J. Hanse, M. Grevisse, etc.

Ici, PhL a défendu « se révéler être », en invoquant l’analogie avec « se révéler être ». J’estime que cela n’est pas probant.

Pour ma part, j’écrirais :
soit Ils pourront s’avérer une force pour le club   (sens de s’avérer:  « se révéler en réalité, »).

soit  Ils pourront se révéler  une force pour le club.

Rem. :
Les R.O. de 1990 recommandent d’écrire le futur et le condit. avec un accent grave :
« avérer (s’) v, il s’avèrera, il s’avèrerait »

Prince Grand maître Répondu le 7 février 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.