Pourquoi « que’ est COD ?

Pendant que je suis là j’ai une question par rapport à « que ». Lorsqu’il est COD  pourquoi est-ce « que » et pas le nom comme dans cet exemple :

La fille que je regarde rit.

Pourquoi est-ce le « que » le COD et non « La fille » ? Quand je me demande qui je regarde, je réponds « la fille ».

Trobador Érudit Demandé le 30 avril 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 

Dans la phrase : « je regarde la fille », « fille » est COD. Mais dans la construction avec subordonnée relative, c’est le pronom relatif qui est COD ; celui-ci « que » représente la fille qui est l’antécédent de la subordonnée relative.
La subordonnée relative complète généralement un nom qui est l’antécédent.
La fille rit est la principale.
« que je regarde » donne une indication sur la fille.

joelle Grand maître Répondu le 30 avril 2017

Alors si je résume bien, je regarde la fille, première action, et elle rit, seconde action (action principale, d’où la proposition principale).

Mais pour l’explication sur « que », je suis passé à côté.

Trobador Érudit Répondu le 30 avril 2017

Bonjour,

Il faut poser cette question :  Je regarde qui ?  réponse que ─ pronom relatif ─qui a pour antécédent fille .
Que est donc le C.O.D du verbe regarder.
Fille est le sujet du verbe rire.

Dans les phrases

Vous me parlez de la fille que j’aime . Le C.O.D du verbe aimer est que dont l’antécédent est fille.
Comment oublier les lieux que nous avons chéris dans notre enfance ? Le C.O.D du verbe chérir est que dont l’antécédent est lieux.

czardas Grand maître Répondu le 30 avril 2017

Ah d’accord ! Fille est le sujet du verbe rire, et elle est directement associée  au  verbe regarder par le pronom relatif « que ». Je dois donc distinguer pour chaque verbe son sujet pour trouver le complément d’objet qui lui est propre c’est bien ça  ?

Trobador Érudit Répondu le 30 avril 2017

Pour parfaire votre compréhension faites cet exercice.(il est corrigé)

le 30 avril 2017.

Ah formidable ! Merci !

Trobador Érudit Répondu le 30 avril 2017

Bonjour Trobador,

C’est la fonction du pronom relatif (QUE, QUI) qu’il faut bien comprendre pour analyser la phrase et la fonction de chaque mot.

On l’utilise pour remplacer un nom que l’on vient d’utiliser pour lui donner une fonction nouvelle avec un autre verbe.
Il peut être sujet (QUI) ou COD (QUE).

La fille que je regarde rit.

La fille est le sujet de rit. Elle ne peut pas avoir une seconde fonction et notamment COD de regarde. On utilise donc le pronom relatif pour cette fonction.

Je regarde la fille qui rit.
La fille
est COD de regarde et ne peut pas avoir d’autre fonction. On la remplace par le pronom relatif QUI pour être sujet de rit.

PhL Grand maître Répondu le 30 avril 2017

D’accord. Donc chaque verbe dans ce cas de figure a son sujet.

Et dans ce cas quand j’analyse ma phrase et que je décris la fonction des mots je dois indiquer :

La fille (groupe nominal, sujet du verbe rire) que (pronom relatif, COD du verbe regarder) je (pronom personnel sujet, sujet principal de la phrase) regarde (verbe) rit (verbe).

Et dans le cas où j’ai un verbe du type « C’est », et que je dis : « C’est la fille que je regarde. »

Là je suis perdu, je pense que « Je » est le sujet mais  » C’  » il n’est qu’adjectif démonstratif ? Du coup « la fille » est sujet du verbe être et le COD de ce dernier est « que » ?

Trobador Érudit Répondu le 30 avril 2017

C’ (ce) est un pronom démonstratif neutre sujet de est, la fille est l’attribut du sujet

le 30 avril 2017.

C’est est un présentatif que l’on pourrait remplacer par voici autre présentatif.

Lorsque le présentatif c’est est employé seul (ce n’est pas le cas de votre phrase) on analyse comme suit :

C’est la fête. 
c’ est sujet grammatical
fête est sujet logique. 

le 30 avril 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.