Plusieurs questions sur la nature et la fonction

Bonjour,

Dans la phrase :
Il s’est parlé à lui-même.
Le sujet « Il » et le COI « lui-même » sont donc la même personne ?

Dans la phrase :
Je n’aime pas les choses trop compliquées.
Est-ce que « compliquées » est un adjectif qualificatif ?

Dans la phrase :
Il y a apporté des écrans.
Je n’arrive pas à comprendre pourquoi y est le COS, quelle est la question à se poser pour le deviner ?

Dans la phrase :
Il va à Rome.
« à Rome » est un complement circonstanciel, alors que j’aurais eu tendance à dire qu’il était le COI car il n’est pas possible de le supprimer de la phrase. Quelle est la question à se poser pour le deviner ?

Dans la phrase :
L’année a mal commencé
Quelle est la nature et la fonction de « commencé » et pourquoi ce mot n’est pas écrit « commencée » ?

Dans la phrase :
Les savoir-faire comme la relation client et l’administration des ventes en sont ressortis grandis
L’année a mal commencé
Quelle est la nature et la fonction de « grandis » ?

Dans la phrase :
Qui est la personne la plus toxique que tu aies rencontré
Pourquoi rencontré ne prend pas de e ?

Est-ce que la seule différence entre le complément circonstanciel et le COI est le fait que le CC est supprimable alors que le COI ne l’est pas ?

Puis enfin, pourquoi le COD peut être un complément essentiel alors que le CE est normalement un élement indéplaçable et le COD peut l’être ?

Merci beaucoup pour votre aide, j’ai beaucoup de lacunes en français mais j’aimerais passer la certification pour évaluer mon niveau.

Victor

VictorEZPZ Membre actif Demandé le 11 mars 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Il s’est parlé à lui-même. Le sujet « Il » et le COI « lui-même » sont la même personne. (sens réfléchi)
Attention : s’ est aussi COI

Je n’aime pas les choses trop compliquées, « compliquées » est un adjectif qualificatif. (il qualifie « choses »).

Il y a apporté des écrans. « y » est un pronom qui remplace un lieu : Où a-t-il apporté des écrans ?
(j’y vais : où je vais ? y = à l’école)
des écrans est COD 
Y est un complément de lieu.

Il va à Rome : « à Rome » est un complément circonstanciel qui n’est pas supprimable dans cette phrase.

L’année a mal commencé : commencé est le participe passé ( PP) du verbe « commencer », au passé composé et on n’accorde pas le PP avec le sujet quand il est employé avec l’auxiliaire avoir.
Dans la phrase :
Les savoir-faire comme la relation client et l’administration des ventes en sont ressortis grandis. 
« grandis » : adjectif qualificatif attribut du sujet « Les savoir-faire comme la relation client et l’administration des ventes ».

Qui est la personne la plus toxique que tu aies rencontrée ? (accord avec la personne) 

Est-ce que la seule différence entre le complément circonstanciel et le COI est le fait que le CC est supprimable alors que le COI ne l’est pas ? pas toujours, voir à Rome. 
Un CO est un complément du verbe et un CC pour la phrase (circonstances de l’action). 

Puis enfin, pourquoi le COD peut être un complément essentiel alors que le CE est normalement un élement indéplaçable et le COD peut l’être ?
==> je ne comprends pas cette question

COD+COI=compléments essentiels, non déplaçables, non supprimables.

joelle Grand maître Répondu le 11 mars 2021

Pour faire simple, le complément essentiel est un complément nécessaire au verbe.

Par exemple, le verbe « aller » a besoin d’un complément de lieu : il va … à Rome/dans sa chambre
Le verbe « annoncer » a besoin d’un cod : il annonce … l’ouverture du festival/sa victoire
Le verbe s’adresser a besoin d’un coi (introduit par « à ») : il s’adresse… à l’assemblée/ à toi

Tara Grand maître Répondu le 12 mars 2021

Merci beaucoup ! 🙂

VictorEZPZ Membre actif Répondu le 25 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.