plusieurs incises dans un même tiret de dialogue

Bonjour,
Dans un dialogue, est-il possible de mettre plusieurs incises dans un seul et même tiret :

– Je suis bien d’accord avec toi, lui répond Thomas en souriant. Tu sais que je vais m’en aller, lui dit-il soudain, plus grave.

Merci à vous !

leslecturesdemaryline Maître Demandé le 12 février 2024 dans Général

Pour vous améliorer en orthographe, testez les modules d’entraînement du Projet Voltaire :

3 réponse(s)
 

Mon expérience de correcteur m’a démontré qu’il y a abus des incises dans les dialogues. Elles n’apportent souvent pas d’informations intéressantes (verbes pauvres comme dire, répondre,  etc.) et entravent la spontanéité des échanges. Cela est d’autant plus sensible s’il n’y a que deux acteurs puisque le tiret suffit à marquer le changement d’interlocuteur.
Cela étant, on peut en mettre deux dans la même réplique mais il faut limiter cet empilement qui devient vite lassant…

Chambaron Grand maître Répondu le 12 février 2024

Bonjour,
oui, je sais bien qu’il faut les limiter, mais ça, c’est à l’auteur de décider. Je le laisse maître de son texte.
Je voulais juste savoir si c’était interdit ou pas, si ça se faisait… c’est la première fois que je tombe sur ça.
Merci pour la réponse, ça a l’air de se faire alors, donc je vais laisser…

le 12 février 2024.

– Je suis bien d’accord avec toi, lui répond Thomas en souriant. Tu sais que je vais m’en aller, lui dit-il, soudain plus grave.

A l’évidence, cette formulation est maladroite. Il vaut mieux écrire :
Je suis bien d’accord avec toi, lui répond Thomas qui ajoute, soudain plus grave  : tu sais que je vais m’en aller.

Tara Grand maître Répondu le 12 février 2024

ah oui, merci beaucoup !!!! C’est mieux ainsi je trouve aussi, mais on est d’accord que c’est juste maladroit, du coup, pas interdit !
Je lui ai déjà proposé plusieurs tournures mais il veut garder la première…

le 12 février 2024.

On se demande pourquoi. Mais il n’y a qu’à s’incliner je suppose…

7 jours auparavant.

Bonjour,

Aucune impossibilité à doubler les incises. C’est toujours un peu lourd mais dans le cas présent, la formulation permet de mettre en évidence la rupture, peut-être même un certain silence, entre les deux répliques. Les points de suspension pourraient aider et la répétition du lui n’est pas nécessaire puisque Thomas l’interpelle par un Tu
Je suis bien d’accord avec toi, lui répond Thomas en souriant… Tu sais que je vais m’en aller, ajoute-t-il soudain, plus grave.

Bruno974 Grand maître Répondu le 12 février 2024

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les modules d’entraînement en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.