Pluriel ou non

Répondu

Bonjour.

Comment accorder impulsion dans la phrase suivante ?

Il y aura un décalage vers le rouge pour l’avant-dernière et la dernière impulsion(s)

Merci d’avance.

jbambaggi Grand maître Demandé le 20 juillet 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Mon premier raisonnement a été de mettre un pluriel puisqu’il y a bien deux impulsions. Mais en remplaçant par « cheval », on se rend bien compte que le pluriel n’est pas possible. Le premier « impulsion » est seulement éludé pour la fluidité de la phrase. Le deuxième reste donc bien au singulier.

Pascool Grand maître Répondu le 20 juillet 2018

Bonjour Jbamggi,
C’est un sujet auquel je me suis beaucoup intéressé.  C’est une de mes spécialités avec les accords sylleptiques si je puis dire.

En fait, dans votre exemple, les deux accords sont possibles mais l’usage, notamment l’Académie et Grevisse recommandent fortement l’accord au singulier.  C’est aussi ce que je recommande 🙂
D’ailleurs Grevisse écrit à ce sujet §499 : « Dans tous ces cas, le nom qui n’est exprimé qu’une seule fois reste au singulier (s’il était au singulier dans la formulation complète, cela va de soi). » L’Académie partage le même avis.
On écrira donc par exemple :
À moyen et long terme, à moyen et à long terme, à courte, brève et longue échéance, à brève et à longue échéance, à brève et longue échéance
On écrira également : Au premier et quatrième étage, on refera la peinture (mais on écrirait : Aux premier et quatrième étages) et Au premier et au quatrième étage … Là encore c’est la déterminant qui compte. Il faut voir si on a eu, à + le ou aux, à + les.

Autres applications particulières :
Le nom qui suit « l’un et l’autre » , « l’un ou l’autre » , « ni l’un ni l’autre , « tel et tel » , « tel ou tel » est habituellement et traditionnellement au singulier.
Par exemple :
– L’individu m’a dit telle et telle chose
– Aux personnes de l’un ou l’autre sexe
– Ni l’une ni l’autre prose
– L’un et l’autre seuil lui étaient fermés
De même, dans un tour plus rare :
– Nous restions des journées entières sans nouvelles de l’une comme l’autre escadre

Il faut constater pourtant que plus d’un auteur, apparemment sensible à l’idée du pluriel sous-jacente à de tels syntagmes, met la marque du pluriel au nom quand les deux adjectifs précèdent.
Par exemple :
– Au quatrième et au cinquième arrondissements
– L’un et l’autre volumes
– Tel ou tel détails
– Tel et tel viveurs

On notera toutefois que si le pluriel a une forme phonétique particulière, le singulier est choisi sans hésitation.
Par exemple :
– Pour l’un ou l’autre rival
– L’ancien et le nouvel arsenal
– Un bon et un mauvais cheval
– Tel et tel oeil
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’Académie recommande fortement d’écrire tout le temps au singulier le nom qui n’est exprimé qu’une fois. C’est ce que m’avait répondu Patrick Vannier.

Une dernière chose. Quand il n’y a pas de déterminant, beaucoup de monde écrivent (accord sylleptique 🙂 ) le nom au pluriel parce qu’ils considèrent que ce déterminant aurait été au pluriel. Le singulier est encore une fois largement d’usage et de meilleur langue. On n’écrirait pas :
– Premier et deuxième chevaux
– Deuxième et troisième yeux
Il faut donc écrire :
– Première et deuxième série
– Première et deuxième personne du pluriel
La situation est la même quand les adjectifs sont joints par un trait d’union :
– XIe-IX siècle
– XVIe-XVII siècle

Ce sont donc les raisons pour lesquelles dans votre exemple j’écrirais sans hésiter :
– Il y aura un décalage vers le rouge pour l’avant-dernière et la dernière impulsion

Tony Grand maître Répondu le 20 juillet 2018

L’argument du cheval est concaincant ! Merci.

jbambaggi Grand maître Répondu le 20 juillet 2018

J’aurais bien aimé comprendre ce que voulait dire Pascool !
En renplaçant par  » Cheval  » ?

le 20 juillet 2018.

Bonjour Estudiantin.
Diriez-vous « l’avant-dernier et le dernier chevaux  » ? Il est clair qu’on dira l’avant-dernier et le dernier cheval. C’est ce que développe Tony dans sa réponse :
« On notera toutefois que si le pluriel a une forme phonétique particulière, le singulier est choisi sans hésitation.
Par exemple :
– Pour l’un ou l’autre rival
– L’ancien et le nouvel arsenal
– Un bon et un mauvais cheval
– Tel et tel oeil »

le 20 juillet 2018.

Extra Jbambaggi, je n’arrivais pas à placer  » cheval « du coup la phrase
etait étrange. Merci beaucoup jbambaggi pour la réponse 🙂
Et bonjour à tony.

le 20 juillet 2018.

Bonjour Estudiantin,
Le français et ses subtilités, c’est toute une histoire .. 🙂

le 20 juillet 2018.

🙂

le 20 juillet 2018.

Merci beaucoup, Tony, pour votre réponse détaillée et convaincante !

jbambaggi Grand maître Répondu le 20 juillet 2018

Avec plaisir ! 🙂

le 20 juillet 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.