Pluriel ou non ?

Répondu

Bonjour,
dans la phrase « Avoir été victime d’un parent toxique, sans parent sain disponible. », le passage « sans parent sain disponible » doit-il s’écrire au pluriel ?

MaryT Amateur éclairé Demandé le 24 septembre 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Ce spécialiste en relation humaine donne des conseils pour les personnes *vivant avec un(e) conjoint(e) ayant été victime d’un parent au comportement pervers narcissique, sans parent sain disponible. »

*ici nous avons un participe présent, c’est à dire une forme verbale : on ne peut lui mettre un « S ».  On le reconnaît notamment parce que lui est attribué un complément circonstanciel (avec un conjoint…)
Dans l’énoncé : des êtres vivants, c’est l’adjectif verbal qui se comporte comme tout adjectif (ici accord avec le nom).
——
Au contraire de ce que dit Prince, le point 2 de mon explication (message précédent) disparaît partiellement.
avoir été victime d’un parent toxique : avoir été est un infinitif passé.
– L’infinitif ne porte pas la marque de la personne. C’est pour cela que je l’avais  qualifié de généralisant : l’agent peut être n’importe qui.
– Victime est au singulier parce que là aussi ce peut être n’importe qui.

un conjoint ayant été victime d’un parent toxique : ayant été est un participe présent composé.
– Son agent est exprimé : conjoint —> le conjoint a été victime.
– Victime est attribut de conjoint
Pas de généralisation ici.

Tara Grand maître Répondu le 25 septembre 2021

Avoir été victime d’un parent toxique, sans parent sain disponible.

– Non. Il faut le singulier. D’autant que par « parent » ici on entend « père » ou « mère ».  Si un des deux est toxique, il n’en reste qu’un qui soit sain et disponible.

– Le singulier « victime » et la forme impersonnelle « avoir été » sont généralisants.

Tara Grand maître Répondu le 24 septembre 2021

Merci pour votre réponse.

Néanmoins, je ne suis pas sûre d’avoir compris le second point… Pouvez-vous éclairer davantage votre propos ?

La phrase complète et exacte est la suivante :
« Ce spécialiste en relation humaine donne des conseils pour les personnes vivants avec un(e) conjoint(e) ayant été victime d’un parent au comportement pervers narcissique, sans parent sain disponible. »
Est-elle correcte exprimée ainsi ?

MaryT Amateur éclairé Répondu le 24 septembre 2021

Cela ne change rien.

Prince Grand maître Répondu le 24 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.