pluriel des noms composés

Bonjour,
Ecrivons -nous : des arcs – en ciel  ou des arc-en ciel ou ?
2. des gratte-ciels ou des grattes-ciel ou   des gratte-ciel.

3. Des bonnes  fraises rouges ou de bonnes fraises rouge
Merci,

Chloe1956 Maître Demandé le 2 septembre 2019 dans Question de langue

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

3 réponse(s)
 

Tout d’abord on écrit un arc-en-ciel.
Le pluriel : des arcs-en ciel (on ne fait pas la liaison entre arcs et en.
Pour ce qui est de gratte-ciel, la rectification de l’orthographe de 1990 en fait des gratte-ciels.

Mais j’avoue préférer l’ancien « des gratte-ciel ».
Car vous avez raison de rapprocher arc-en-ciel de gratte-ciel. Pourquoi rectifier le pluriel de l’un et pas de l’autre ?
Je trouve la question des traits- d’union (ou pas) mal traitée dans cette rectification. On nous propose de souder les noms composés, mais pas tous*. On hésite à nous faire écrire pommedeterre ou chefdoeuvre par exemple. On nous propose une « S » sur le ciel de « des gratte-ciels » mais pas sur celui de « arcs-en-ciel ».
*alors lesquels ?

Je m’en tiendrai donc à : des arcs-en ciel et des gratte-ciel (le 1er élément de ce mot étant un verbe on ne peut lui attribuer de « S » comme marque du pluriel).
Mais vous obtiendrez sans doute ici d’autres réponses.

« Des bonnes  fraises rouges ou de bonnes fraises rouge ? »
Ceci est plus simple : de bonnes fraises rouges.
– « rouge » est un adjectif qui s’accorde avec « fraises »
– « des » laisse la place à « de » lorsque le nom est accompagné d’un adjectif

Tara Grand maître Répondu le 2 septembre 2019

Merci beaucoup Tara,
Ton aide est toujours appréciée

le 2 septembre 2019.

R.O. Du 6 décembre 1990. Les propositions du CSLF (cf . ci-après) ont été approuvées par l’Académie française. Ce sont des recommandations ; elles ne sont pas obligatoires.

http://www.xn--acadmie-franaise-npb1a.fr/sites/academie-francaise.fr/files/rectifications_1990.pdf

– Rapport du CLS au Premier ministre :
« Vous nous aviez demandé de réfléchir également sur le pluriel des noms composés. En fait, c’est à la fois le singulier et le pluriel qui doivent être régularisés. On propose donc pour le singulier et le pluriel des noms formés de verbe + nom et de préposition + nom une seule règle : ces noms seront traités comme des substantifs ordinaires et prendront la marque finale du pluriel seulement quand ils seront eux-mêmes au pluriel. On écrira par exemple : un pèse-lettre (sans s), des pèselettres (avec s) ; un après-midi (sans s), des après-midis (avec s). Il y aura cependant exception pour les mots comme des prie-Dieu (le second composant étant un nom propre), des trompe-l’œil (le second composant comportant un article au singulier). »

    • Voir aussi p.12 : singulier et pluriel des noms composés (règle 2).
    • ==> des gratte-ciels.

Sauf erreur, les R.O. ne traitent pas des mots composés commençant par un nom, comme arc-en-ciel.

Consultons alors le Dict de l’Ac. fr. et le « Hanse ». Pour ces deux ouvrages, le pluriel de ce nom est « arcs-en-ciel ».

« ARC-EN-CIEL nom masculin (pluriel Arcs-en-ciel ; s ne se lie pas) »

Ma conclusion : on peut écrire des gratte-ciel ou des gratte-ciels et des arcs-en-ciel.

Pour le trait d’union, ce qui suit est d’importance :

Les R.O. de décembre 1990 fixent trois listes de mots composés qu’il est recommandé de souder. Ces listes sont limitatives.  Elles peuvent être très utiles… Par ailleurs, gratte-ciel et arc-en-ciel ne figurent pas dans ces listes. Enfin, il est expliqué pourquoi elles ne sont pas exhaustives. 

« L e trait d’union : un certain nombre de mots remplaceront le trait d’union par la soudure (exemple portemonnaie comme portefeuille). »Voir listes A, B et C p. 13 et 14.  

Prince (archive) Grand maître Répondu le 2 septembre 2019

Merci pour toutes ces précisions Prince.
Il faut dire qu’il n’est pas évident que ces rectifications (j’ai fort envie de les appeler d’un mot plus modeste « modifications ») concernant les traits d’union simplifient quoi que ce soit puisqu’il reste des exceptions, et que ces exceptions, il faut bien passer par la mémoire pour les intégrer.
Cette question de Chloé, en rapprochant arc-en-ciel de gratte-ciel, souligne le caractère un peu subjectif du choix du pluriel pour « ciel » En effet on peut imaginer autant de ciels que d’immeubles qui les grattent mais également autant de ciels que d’arcs !😏

Tiens, du coup, un vote + pour Chloé!
le 3 septembre 2019.

Merci beaucoup pour tous ces détails qui sont très appréciés. Merci d’avoir pris le temps.

Chloe1956 Maître Répondu le 2 septembre 2019

Chloé, nous sommes  ici pour vous aider  quand c’est nécessaire, d’autant que le sujet était assez délicat.
Bonne soirée.

le 2 septembre 2019.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.