Correctes?

Bonjour,

Je me demande si ces deux phrases sont bien écrites (je doute aussi de la ponctuation):

« Le premier pour les avoir croisés une seule fois dans la grand-rue, il avait flairé l’ébauche d’une liaison entre Marc et Sophie. Mais sans prendre le temps de s’y attarder, alors que, de coutume, il n’aurait pas manqué de forger de délectables hypothèses.  »

« De nombreux débutants savonnaient la pente facile tandis que plus haut, des skieurs chevronnés, parmi lesquels les Tournier, en anoraks rouge vif, évoluaient sur des pistes plus raides.  »

Merci

Dan67 Membre actif Demandé le 5 juillet 2019 dans Général
2 réponse(s)
 

Bonjour,

Pour ma part, je rédigerais ce passage ainsi (repérez bien les caractères en gras) :

Le premier,  pour les avoir croisés une seule fois dans la grand-rue,  avait flairé l’ébauche d’une liaison entre Marc et Sophie. Mais sans s’y attarder, alors que, de coutume, il n’aurait pas manqué de forger de délectables hypothèses.  »

« De nombreux débutants savonnaient la pente facile tandis que, plus haut, des skieurs chevronnés, parmi lesquels les Tournier, en anoraks rouge vif, évoluaient sur des pistes plus raides.  »

Rem. : Je placerais une virgule après tandis que, non parce que la règle impose ici un tel signe de ponctuation après cette locution (la règle est muette quand, comme ici,  tandis que signifie à la fois « pendant que »  – simultanéité – et « alors que » -opposition : cf. J. Drillon, Traité de la ponctuation française, p. 195), mais parce que je pense qu’il est préférable d’encadrer plus haut de virgules.

Prince Grand maître Répondu le 5 juillet 2019

Je vous remercie. Je vais suivre votre conseil pour la deuxième phrase. Quant à la première, je veux dire que mon personnage (le père Martin) est le premier à avoir croisés Marc et Sophie dans la grand-rue.

« Car le père Martin lisait à livre ouvert aussi bien dans les montagnes que dans les coeurs. Le premier pour les avoir croisés une seule fois dans la grand-rue, il (= le père Martin) avait flairé l’ébauche d’une liaison entre Marc et Sophie. Mais sans prendre le temps de s’y attarder, alors que, de coutume, il n’aurait pas manqué de forger de délectables hypothèses. »

Serait-il plus correct d’écrire tout simplement « le premier à les avoir croisés une seule fois dans la grand-rue »? (sans virgule après « premier »)

Merci

Dan67 Membre actif Répondu le 7 juillet 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.