Phrase.

Répondu

Bonjour,

Voici une phrase, non pas une phrase intergalactique du genre qu’on nous fait parfois lire, comme si l’on voulait nous donner des crampes maxillaires, mais une phrase simple que chacun peut être amené à écrire.

Les opposants se voyaient couper la langue par le tyran pour les punir d’avoir parlé.

Voici ce qui me préoccupe :

1/ « Couper » doit s’écrire à l’infinitif, je n’en doute pas, mais si je remplace « couper la langue » par « bâillonner », je crois que je dois écrire « bâillonnés ».

2/ « Pour les punir » me parait incorrect, l’infinitif « punir » sans sujet.

Merci.

Anonyme Débutant Demandé le 13 décembre 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Problème de syntaxe :
pour les punir : proposition infinitive dont le sujet est le tyran)  ; il faut donc que le sujet apparaisse clairement dans la phrase principale pour qu’il y ait une cohérence. Or le sujet de la phrase est « les opposants » ce qui ne va pas.
Les opposants se voyaient couper la langue par le tyran pour les punir d’avoir parlé. Phrase mal construite
Le tyran coupait la langue (ou faisait couper la langue) des opposants pour les punir (d’avoir parlé, si vous pensez que votre lecteur n’a pas compris qu’un opposant ça s’oppose et donc en paroles).
==> là il y a cohérence : le tyran coupe  « pour les punir » : il est bien sujet de la proposition infinitive.

Quant à votre deuxième question, on en a déjà débattu sur ce site :
se voyaient couper la langue : action (on ne peut pas écrire : se voyaient coupée la langue)
se voyaient bâillonnés : résultat de l’action

Je vous ai donné mon avis. Essayez de ne pas vous énerver tout seul ! je ne répondrai pas à vos attaques. 

joelle Grand maître Répondu le 13 décembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.