Personne certain(e)

Bonjour,

J’ai un doute concernant la phrase suivante :

Un double contrôle est un contrôle réalisé deux fois par la même personne afin d’être certain de ne pas s’être trompé.

Certain et trompé ne s’accorderaient-ils pas avec personne (même si cela sonne bizarre) ?

Merci d’avance,
Phil

Phil94 Maître Demandé le 5 novembre 2019 dans Accords
3 réponse(s)
 

Le sujet de « être » n’est pas « la personne », mais un sujet non exprimé. Probablement ce sujet est-il perceptible dans la phrase précédente ou dans le contexte, ou dans ton idée.
Ils font vérifier deux fois à la même personne afin d’être certains que…
On préfère que ce soit vérifié deux fois par la même personne afin d’être certain que…
Ta phrase isolée est peut-être elliptique, peut-être mal construite, peut-être comporte-elle une syllepse (rattrapage d’un accord selon le sens plutôt qu’avec la syntaxe)… c’est une autre question. Mais le sujet de « être certain » et « s’être trompé » n’est pas « la personne »,  « la personne » n’est qu’un complément d’agent de « vérifier » et n’est en aucun cas le sujet des verbes qui suivent.
Si tu veux accorder selon un « on » caché (l’auteur de l’instruction), fais-le, et conserve donc le masculin singulier.
Si l’auteur de l’instruction est la directrice de l’atelier, tu peux accorder au féminin.
Si les auteurs de l’instruction sont les chefs d’atelier, tu peux accorder au masculin pluriel.
Mais il est absurdement absurde d’accorder avec le complément d’agent d’un verbe qui passait par hasard au détour de la phrase.

azur Amateur éclairé Répondu le 5 novembre 2019

Bonjour Azur, je partage à 100 % ta réponse. Seul l’auteur peut savoir l’accord qu’il faut. Il est évident que s’il parle en général, qu’il ne détermine personne, il faudra bien faire l’accord au masculin singulier. Le -1 qu’on t’a mis n’est pas mérité eu égard à ta réponse qui est très claire et très bien expliquée. De fait, je t’accorde un +1.
Bonne soirée. 🙂

le 5 novembre 2019.

Amob, Azur l’a très bien expliqué. Mais j’apporterais une nuance. Le sujet de « être » peut être « la personne » ou peut ne pas l’être et de fait ça peut être un sujet non exprimé. Je cite la règle donnée par André Goosse dans le Bon usage au paragraphe ”accords sylleptiques” : « S’il n’y a pas de donneur explicite, on doit chercher dans le contexte ou dans la situation le genre et le nombre du receveur ; c’est notamment le cas quand le verbe est à l’impératif. »
Exemples :
– Je dis qu’il faut être folle à lier pour repousser ses hommages (Stendhal) {paroles adressées par un père à sa fille, qui refuse un beau parti.}
– Sois gentille (à une femme)
– Soyons justes (on s’adresse à plusieurs personnes)
– Soyons juste (on s’adresse à soi-même)
– Le plus fol bonheur est d’être fous de confiance (il s’agit d’un couple)
– Ma tante m’a dit qu’il fallait être polie (dit Albertine)

Dans tous ces exemples tirés du Bon usage, on doit chercher dans le contexte le genre et le nombre du donneur. De fait, il en est de même pour l’interrogation de Phil94.
Exemples :
– Un double contrôle est un contrôle {…} afin d’être certain de ne pas s’être trompé. (en général ou un homme)
– Un double contrôle est un contrôle {…} afin d’être certaine de ne pas s’être trompée. (une fille)
– Un double contrôle est un contrôle {…} afin d’être certaines de ne pas s’être trompées. (des filles)

Dans l’exemple qui nous concerne Amob, on n’est pas certain que ce soit la personne citée qui doit être certaine de quelque chose.
Exemple :
– Un double contrôle est un contrôle réalisé deux fois par la même personne afin qu’elles soient certaines de ne pas s’être trompées. (deux filles qui parlent et qui veulent être sûres de quelque chose, donc elle font exercer ce contrôle par une tierce personne.)
– Un double contrôle est un contrôle réalisé deux fois par la même personne afin d’être certaines de ne pas s’être trompées. (Idem)

Quant à votre exemple il n’a rien à voir, on voit très bien qui est le donneur implicite !
– Un gilet pare-balles est un gilet porté par nos agents afin d’être protégés contre les tirs…
– Un gilet pare-balles est un gilet porté par nos agents afin qu’ils soient protégés contre les tirs…

In fine, vous dites parfois des âneries cher Amob ! Au plaisir, bonne nuit. 🙂

Tony Grand maître Répondu le 5 novembre 2019

Un double contrôle est un contrôle réalisé deux fois par la même personne afin d’apporter la plus grande certitude / pour limiter les risques / les erreurs.

En effet, j’arrive un peu tard mais je lis toutes les réponses, c’est la phrase qui est mal construite : « afin d’être certain » n’a pas le même référent que « double contrôle » qui est le sujet de la phrase précédente. Quant à la « même personne », elle ne doit pas gouverner l’accord de « certain » (Amob l’a bien volontiers reconnu), c’est une question de sens.
Mais la phrase doit être réécrite, je propose « apporter » ou « limiter » car l’infinitif peut avoir comme référent le « double contrôle ».

Quant aux invectives, elles sont consignées sur le grand livre et – à défaut de vous faire bannir du site – elles vous décrédibilisent : comment voulez-vous que l’on fasse confiance à vos remarques si vous vous disputez sauvagement (arguties et arguments peu clairs au demeurant).

 

joelle Grand maître Répondu le 6 novembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.