passetemps

Répondu

« Pour les Marseillais, errer dans les garrigues est un passetemps bien volontiers. »

On dit passe-temps ou passetemps ?
Merci

Anonyme Débutant Demandé le 28 décembre 2019 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

On peut écrire passe-temps (graphie traditionnelle) ou passetemps, en applications des Rectifications orthographiques de 1990, approuvées par l’Académie française.

Prince Grand maître Répondu le 28 décembre 2019

Attention toutefois à la construction de la phrase avec « bien volontiers ».

Il travaille volontiers (adverbe avec le verbe).
La promenade est pour moi un passe-temps très apprécié (adjectif avec le nom commun).

joelle Grand maître Répondu le 28 décembre 2019

Merci. Je vais voir avec lui. Mais il a une manière d’écrire bien à lui, et il en est fier, lol ! Un peu déroutante en effet !! Mais c’est bien de le souligner, et il faut continuer à lui en faire part. Merci.

le 28 décembre 2019.

Chère Pasb,

Votre mari doit bien savoir que l’on écrit, certes pour se faire plaisir, c’est bien naturel, mais aussi pour être compris du plus grand nombre, et il sait très bien, j’en suis persuadée, que pour cela il y a des règles à respecter, sinon vous ne poseriez pas ses questions ici.

« Errer » a un sens négatif, il signifie « marcher sans savoir ou aller« , et il évoque quelqu’un qui est perdu, physiquement et / ou  psychiquement.

De plus, il me semble qu’il manque un petit morceau de phrase, comportant un verbe par exemple, entre « passe-temps » et « bien volontiers« .

Mes suggestions :
Pour les Marseillais, se balader / se promener dans les garrigues est un passe-temps que l’on s’offre bien volontiers.
ou
Se balader dans la garrigue est le passe-temps favori du Marseillais.  

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 31 décembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.