Passé simple ou imparfait

Bonjour,

C’est un roman écrit au passé. Je ne suis pas à l’aise avec le temps employé dans le cas ci-dessous :

— Pour une fois, tu pourrais pas faire un effort ? grinça Nolan pendant que Sarah se précipita pour saluer ses amis.

J’aurais plutôt mis le verbe se précipiter à l’imparfait. Qu’en dites-vous ?

Merci.

SandrineDC Érudit Demandé le 10 avril 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Pour une fois, tu ne pourrais pas faire un effort  ? grinça Nolan  pendant que Sarah se précipitait pour saluer ses amis.

jean bordes Grand maître Répondu le 10 avril 2021

Oui, bien sûr ! Merci de ce rappel, Jean. Cependant, l’auteur a  écrit ainsi pour un langage parlé.

le 10 avril 2021.

Pour une fois, tu pourrais pas faire un effort ? grinça Nolan pendant que Sarah se précipitait pour saluer ses amis.
Parce qu’on exprime la simultanéité, on a besoin d’un temps qui ait un aspect sécant, c’est à dire qui montre le processus en déroulement : c’est le cas de l’imparfait.

Le passé simple exprime la globalité du processus  : il dormit 12 heures . A son réveil …  : le temps considère l’action comme un tout.
Imparfait : il dormait. Pendant ce temps on le cambriolait. : le temps employé montre que l’action n’est pas close.

Tara Grand maître Répondu le 11 avril 2021

L’imparfait est en effet indiqué pour les actions de second plan, non terminées au passé.
Le modèle est « je dormais quand le téléphone a sonné ».  (dormais = non achevé dans le passé ; « a sonné » = action datée et terminée).

joelle Grand maître Répondu le 10 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.